mardi 31 mars 2015

Top Ten Tuesday (48)

Top Ten Tuesday est un concept anglais repris par IaniChaque semaine un Top Ten est défini et les blogueurs répondent à ce thème.



Le Top 10 d'aujourd'hui : Les 10 livres achetés récemment qui vous font le plus envie

Voici un sujet qui paraît très facile mais qui, au final, ne l'est peut-être pas tant que cela. Des livres, oui, on en achète beaucoup mais comment déterminer ceux qui nous font le plus envie au milieu de tout ça ? Mais bon, je vais quand même tenter...


Terre des Falgeres

Et voilà mon TTT de la semaine même ce qui me fait surtout envie de lire en ce moment ce sont tous les SP que j'ai eu la chance de recevoir ces dernières semaines.

Et vous ? Qu'avez-vous acheté récemment qui vous fait super envie ?

Anna et Mister God - Fynn



Infos sur le livre

éditions : Point vivre
date de publication : 12-02-2015
pages : 248
prix : 7,20€

Résumé éditeur


Fynn a dix-neuf ans, il rôde dans le quartier des docks de l'East End londonien. Un soir, il découvre, assise sur une marche, une petite fille crasseuse, meurtrie et terrifiée. Il l'emmène chez lui et la confie à sa mère. Anna a un centre d'intérêt principal dans la vie : Dieu. Qu'elle appelle Mister God. A six ans, elle est théologienne, mathématicienne, philosophe, poète et jardinière. A sept ans elle meurt dans un accident. Un conte d'éveil philosophique.

Pourquoi ce livre ?

Merci aux éditions Point Vivre pour l'envoi de ce livre que je ne connaissais pas du tout mais qui, de par son résumé, m'avait tout de suite beaucoup tentée et beaucoup touchée.

De quoi est-il question ?

Anna est une fillette de 6 ans que l'auteur, Fynn, trouvera par un soir complètement seule. Fynn a 19 ans et décide de ramener la petite chez lui. Bien qu'essayant à de multiples reprises de lui faire dire où est sa famille, Anna ne dira rien, faisant comprendre qu'elle ne se sentait pas bien au sein de sa famille et ayant décidé qu'elle se trouvait mieux avec Fynn.

Fynn va très vite découvrir que la jeune Anna est en réalité une gamine pleine de vie qui aime réfléchir au sens des choses, qui aime les mathématiques et qui, surtout, a pour principal centre d'intérêt celui qu'elle nomme Mister God qui a créé le monde et le protège jour après jour. Par la bouche innocente de cette petite fille de 6 ans, c'est donc le monde entier que Fynn va apprendre à redécouvrir.

Mais alors que Fynn redécouvre le monde et tout ce qui l'entoure, un drame se prépare : à 7 ans, Anna va être victime d'un accident et trouvera la mort tragiquement. La petite avait-elle, d'une certaine manière, senti sa mort approcher ? Anna, du haut de ses 6 ans, a dans ce livre beaucoup plus de maturité que la plupart des adultes. Peut-être savait-elle que sa vie serait courte et, dans ce but, s'était-elle intéressée à toutes les grandes questions... Nous ne le saurons jamais mais nous pouvons nous le demander.

Du côté de la forme...

Vous le savez, les livres traitant de questions plus ou moins religieuses m'intéressent beaucoup et j'en lis pas mal. Pourtant, un livre tel que celui-ci, je n'en avais jamais lu. Un livre où celle qui nous parle de religion et nous fait réfléchir sur le sens de la vie est une enfant de 6 ans, je n'en avais jamais vu.

Cet ouvrage s'implique dans plusieurs genres que j'affectionne tout particulièrement : le témoignage avec cet homme, Fynn, qui va passer plusieurs mois de sa vie avec cette enfant, l'histoire de vie avec la manière dont ces deux-là vont s'apprivoiser et finir par s'aimer, le document théologique avec toutes ces interrogations sur la vie et sur ce qu'est Dieu.

Du coup, ce livre devient un livre complet proposant un beau témoignage de vie tout en permettant de grands raisonnements sur les grandes questions du monde comme sur les plus anodines. D'ailleurs, j'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteur a su retranscrire sa vie avec Anna et les propos de celle-ci. C'est aussi tout l'amour qu'il porte à la petite que l'on retrouve dans ces pages.

Mais, au-delà  de cela, ce livre permet également de faire la connaissance d'une fillette unique en son genre, une fillette que l'on pourrait tous rêver de rencontrer et qui pourtant m'a aussi beaucoup touchée. En effet, je n'ai pu m'empêcher de m'interroger sur ce qu'avait pu être la vie d'Anna avant sa rencontre avec Fynn pour qu'elle en vienne à de telles idées sur la vie.

En conclusion...

Voici un document-témoignage très original nous présentant de grandes questions par la bouche d'une fillette de 6 ans. De quoi nous faire réfléchir sur le monde mais sans oublier la naïveté de l'enfant qui n'aura de cesse de nommer Dieu "Mister God". Une enfant peut avoir de grandes idées et ce livre en est la preuve.
Si vous aimez les documents qui vous font réfléchir tout en vous faisant passer un agréable moment très émouvant, ce livre est fait pour vous.

lundi 30 mars 2015

In my mailbox (95)

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren  et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. Retrouvez l'ensemble des participants francophones chez Lilie.
Le rendez-vous hebdomadaire a été déplacé chez Lire ou Mourir.



Salut à tous,
Vous le savez, ce weekend, je me suis rendue au Quais du polar de Lyon ce qui ne m'a pas permis, hier, de vous présenter mes réceptions de la semaine. Du coup, c'est ce soir que je m'y colle mais pour mes achats QDP il vous faudra encore attendre la semaine prochaine.

La semaine a donc été une semaine spéciale réception de SP, des réceptions dont je suis trop trop heureuse et que je voudrais toutes commencer en même temps !

Merci aux éditions De Borée pour :


Merci aux éditions Denoël pour :


Et vous alors ? Quoi de neuf dans vos pals ?

"C'est lundi, que lisez-vous ?" (46)

Initié par Mallou et repris par Galleane, ce rendez-vous hebdomadaire est fait pour répondre à trois questions :

- Qu'ai-je lu la semaine dernière ? 
- Que suis-je en train de lire ?
- Que vais-je lire ensuite ?


Salut à tous !
Une semaine bien chargée plus les QDP ont fait que la semaine dernière je n'ai pour ainsi dire rien lu. C'est malin...

- La semaine dernière, j'ai donc lu :


- En ce moment, je lis :


- Ensuite, je lirai probablement :


Et voilà pour moi cette semaine. Pas bien du tout comme rythme mais je compte bien me rattraper en cette nouvelle semaine qui commence.

samedi 28 mars 2015

Ce qui nous lie - Samantha Bailly



Infos sur le livre

éditions : Milady

date de publication : 15-05-2013
pages : 288
prix : 8,20€

Résumé éditeur



Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler... et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie « normale », celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore. Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l’open space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de cœurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens...

Pourquoi ce livre ?

A force de voir ce livre et cette auteure partout sur la blogo, j'ai eu envie de me faire mon propre avis sur ce livre dont le résumé, je dois dire, me tentait pas mal.

De quoi est-il question ?

Il y a un an, à la mort de sa grand-mère, Alice a découvert qu'elle avait un don, un don qui lui permet de voir "en vrai", les lien entre les gens. Après une période de doute, Alice a choisi de mettre son don au profit des couples et plus particulièrement au profit des femmes trompées par leurs conjoints afin de leur faire connaître la vérité.

Mais aujourd'hui, Alice en a un peu assez et voudrait bien recouvrer une vie normale avec, notamment, un emploi on ne peut plus ordinaire, derrière un ordinateur de préférence pour éviter de voir trop de liens. Mais alors qu'elle rencontre pour la première fois Raphaël, celui qui sera son chef, quelque chose cloche. Raphaël n'émet pas le moindre lien, comme s'il était totalement coupé du monde entier. 

Tout d'abord intriguée, Alice va peu à peu tenter de se rapprocher de Raphaël afin de percer ses secrets mais va très vite comprendre qu'avec lui, elle se sent tout simplement bien. C'est donc peut-être bien avec cet homme qu'Alice pourrait retrouver le goût à la vie et comprendre le vrai sens de son don.

Du côté de la forme...

Cela faisait un petit moment que j'avais envie de découvrir la plume de Samantha Bailly et, trouvant un fort potentiel à ce roman, c'est tout naturellement que j'ai voulu me le procurer avant qu'il ne disparaisse dans rayons des librairies.

Au début du roman, je me suis facilement laissée envoûtée par ce roman. Alice est un personnage qui m'a immédiatement beaucoup touchée de par sa fragilité, de par son caractère et de par les moments difficiles qu'elle a pu traverser. J'ai donc été heureuse de la voir, avec Raphaël, reprendre peu à peu goût à la vie. Pourtant, comme souvent avec les romances, je me suis vite lassée de l'histoire courue d'avance de ces deux personnages.

J'ai beaucoup plus apprécié la partie dans le passé où Alice doit vivre de front la perte d'un être cher et la découverte de son don. C'est ici que la pointe de fantastique due au don est la mieux apportée par rapport à la vie "ordinaire" d'Alice. C'est ici que la jeune femme découvre son don et décide de ce qu'elle va en faire. C'est donc ce qui m'a le plus permis d'être transportée dans l'histoire d'Alice.

Le style de l'auteure m'a beaucoup touchée et j'ai aimé la douceur avec laquelle elle évoque les sentiments d'Alice. Le don, par ailleurs, est très bien présenté et très bien amené ce qui m'a permis de parfaitement imaginé ce que pouvait voir Alice ainsi que ce qu'elle pouvait ressentir. Je trouve juste dommage que l'idée du don n'est pas été plus exploité et ce notamment dans le présent plus axé sur la romance.

En conclusion...

Je voulais découvrir la plume de Samantha Bailly et je n'ai pas été déçue du voyage. J'ai passé un très bon moment avec ce roman très touchant et très prenant de par sa pointe de fantastique et si, en plus, vous aimez les romances, vous devriez juste adorer cette lecture.
Même si j'aurais préféré que l'idée du don soit davantage exploitée, j'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteure nous raconte cette histoire et je pense que je n'hésiterai pas à lire d'autres livres de l'auteure si l'occasion m'en est donnée.

vendredi 27 mars 2015

Kaleb 1 - Myra Eljundir



Infos sur le livre

éditions : Robert Lafon, collection R
date de publication : 14-06-2012
pages : 456
prix : 18€

Résumé éditeur


C'est si bon d'être mauvais... SAISON 1. À 19 ans, Kaleb se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu'on ne peut s'empêcher de l'aimer. À la folie. À la mort. Sachez que ce qu'il vous fera, il n'en sera pas désolé. Ce don qu'il tient d'une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu'au jour où sa propre puissance le dépasse et où tout bascule... Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller ? Le premier tome d'une trilogie qui, à l'instar de la série Dexter, offre au lecteur l'un de ses fantasmes : être dans la peau du méchant. Déconseillé aux âmes sensibles et aux moins de 15 ans.

Pourquoi ce livre ?

Voici un titre qui me tentait énormément et que j'ai enfin acheté au dernier Salon du livre de Saint-Etienne où l'auteure était présente. Je voulais aussi lire ce roman avant les Quais du polar puisque l'auteure sera de nouveau là et que je voulais savoir si j'y achèterais la suite...

De quoi est-il question ?

Kaleb a 19 ans et toutes les filles tombent sous son charme. Il faut dire que Kaleb est beau et qu'il sait en jouer ! Mais voilà que Kaleb découvre qu'il est capable de ressentir les émotions de ceux qu'il rencontre et même d'influer sur leurs émotions. Kaleb est empathe !

D'expériences personnelles à des rencontres via un forum internet, Kaleb tente petit à petit de comprendre ce qu'il lui arrive tout en essayant de gérer une petite amie en qui il n'a pas confiance, un père qu'il fait tourner en bourrique et des individus rencontrés par hasard qu'il a pris plaisir à manipuler mais qu'il ne peut pas oublier comme ça.

Mais ce que Kaleb ne sait pas encore, c'est qu'il est intimement lié à d'autres individus ayant un lien comme lui et que tout ce petit monde est surveillé par des gens puissants bien décidés à l'empêcher de nuire ou à le détruire... Qu'il le veuille ou non, Kaleb va bientôt être obligé de faire un choix qui pourrait bien déterminer le reste de sa vie à venir.

Du côté de la forme...

Voici un roman qui me tentait énormément mais pour lequel je ne savais pas trop à quoi m'attendre, le résumé de couverture laissant pas mal dans le flou. Je dois dire que je ne m'attendais pas vraiment à ça mais que ce roman fut pour moi une très bonne surprise, ce qui n'était pas gagné vu les attentes que j'en avais.

Dès le début du roman, il est difficile de savoir que penser de Kaleb qui nous apparaît avec une profonde dualité. D'un côté, il y a cet empathe qui va faire du mal autour de lui et qui agit comme un adolescent égocentrique à qui on aimerait bien mettre quelques gifles parfois. De l'autre, il y a ce jeune, certes énervant, mais qui reste un jeune en quête de lui-même ne comprenant pas trop ce qu'il lui arrive. Le lecteur ne sait donc pas trop s'il doit haïr ou plaindre Kaleb et j'ai trouvé ça très fort.

L'intrigue en elle-même est aussi plutôt original avec ce jeune garçon qui se découvre un don particulier et qui va devoir découvrir son passé pour comprendre son avenir. Mais, dans ce roman, l'auteure nous invite également au sein d'une intrigue gouvernementale aboutie. J'avoue que ce n'est pas vraiment le genre d'intrigues que j'affectionne mais là, ça passe très bien et je me suis totalement laissée prendre au jeu.

Le plume de l'auteure est totalement addictive et il est impossible de lâche le roman avant d'en connaître la fin. L'auteure sait mettre un rebondissement là où il le faut et la violence présente dans le roman est très justement dosée pour accélérer le rythme cardiaque du lecteur tout en restant un roman pour adolescents comme on les aime.

En  conclusion...

Voici un roman qui change un peu de ce que l'on connaît puisque nous sommes ici plongé dans l'intimité d'un "méchant". Mais un méchant dont, en vérité, on ne sait pas trop quoi penser et sur lequel on se pose beaucoup de questions pour la suite. 
Vous l'aurez compris, je me plongerai sans hésiter dans la suite de cette trilogie et, si vous ne l'avez pas encore lue, je vous conseille vivement de découvrir cette série.

jeudi 26 mars 2015

Les apparitions de Lourdes - Jean-Baptiste Estrade



Infos sur le livre

éditions : Salvator
date de publication : 12-02-2015, première édition en 1899
pages : 306
prix : 20€

Résumé éditeur


En mars 1858, toute la ville de Lourdes est en émoi face aux déclarations de Bernadette Soubirous. Jean-Baptiste Estrade, fonctionnaire des impôts de la petite ville, reste sceptique et crois à une supercherie. Sa soeur pourtant connait bien Bernadette, mais devant cette folie, il la dissuade de croire aux apparitions. Toutes ses certitudes se fissurent lorsqu'il va rencontrer la jeune fille et devenir témoin de sa foi. Il s'active alors à propager la nouvelle et à soutenir Bernadette. Un récit marqué par la sensibilité religieuse du XIXe siècle, qui témoigne d'une foi chrétienne ardente et d'un attachement fort à l'Eglise.

Pourquoi ce livre ?

Merci aux éditions Salvator pour l'envoi de ce livre qui m'intriguait beaucoup en ce qu'il traite d'un des sujets qui me passionnent le plus et en ce qu'il a été écrit par un "témoin des événements de 1858" ce qui m'intéressait beaucoup également.

De quoi est-il question ?

Février 1858, l'Histoire religieuse est en marche. Une petite paysanne de 14 ans partie chercher du bois près du gave de Pau, à Lourdes, voit dans un creux de la grotte de Massabielle une "belle dame" lui apparaître. Elle apparaîtra 18 fois entre février et juillet et fera de la jeune Bernadette Soubirous sa messagère pour  faire construire une chapelle et découvrir la source miraculeuse qui coule encore aujourd'hui.

Au milieu des hommes et des femmes qui, dès les première apparitions suivirent "la voyante" à la Grotte, un homme, Jean-Baptiste Estrade, sceptique au début, s'agenouillera devant la Grotte et prendra en note, jour après jour, les événements qui se dérouleront à la Grotte de Massabielle et, plus largement, l'évolution de la petite bourgade de Lourdes qui deviendra le plus grand lieu de pèlerinage de France.

Après une courte correspondance évoquant la publication du livre, Estrade se lance dans le récit des apparitions de Lourdes, nous les contant une à une. Puis, c'est à l'évolution de l'Histoire de Lourdes que l'auteur s'attache tout en continuant la biographie de Bernadette une fois qu'elle quitta Lourdes pour rejoindre les soeurs de Nevers...

Du côté de la forme...

Si vous me connaissez un peu, vous devez savoir que l'Histoire de Lourdes est une histoire qui m'intéresse beaucoup et même qui me passionne, d'autant plus lorsque l'auteur est un témoin de l'époque qui publia son récit à peine quelques années après le roman de Zola qui fit tant de bruit...

L'Histoire de Lourdes, l'évolution du statut de la ville et la vie de Bernadette avant, pendant et après les apparitions... Tout ça est connu et a été raconté des centaines de fois. Cette même histoire racontée par des témoins de l'époque, cela est moins vu et je dois dire qu'à part le récit de Henri Lasserre, je n'avais pas encore eu l'occasion de lire le récit d'un témoin.

Ici, nous redécouvrons donc l'Histoire de Lourdes à travers les yeux d'un homme qui assista à chaque instant de l'évolution de la ville et qui prit même la peine d'aller lui-même interroger Bernadette pour entendre son récit des événements, récit qu'il transmet parfois mot pour mot dans son livre. Tout ceci fait de ce livre un livre très complet sur l'Histoire des apparitions et les notes de l'éditeur ne font qu'apporter des informations supplémentaires aux lecteurs érudits.

J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur chez qui la langue du XIX° ne se sent pas. Estrade aurait aussi bien pu écrire son livre aujourd'hui, le style aurait été le même. Le livre est complet en proposant le "simple" récit pour les "débutants" et le "complexe" pour les initiés mais ce qui m'a surtout touchée avec ce livre, c'est toute l'émotion que transmet l'auteur. Estrade aime Lourdes, aime son histoire, aime "la voyante" et même si son récit se veut objectif, on ressent à quel point tout cela le touche même des années plus tard.

En conclusion...

Même si je connais cette histoire par coeur, je suis ravie d'avoir pu avoir l'occasion d'en découvrir une "nouvelle version" grâce au témoignage de Jean-Baptiste Estrade dont j'avais entendu parler sans jamais avoir l'occasion de le lire.
Bien sûr, je sais que la religion n'intéresse pas tout le monde mais l'Histoire de Lourdes vaut vraiment le déplacement et si vous ne deviez vous intéresser qu'à un seul sujet religieux, je vous conseillerais celui-là car même si l'on n'est pas croyant, Lourdes est une ville vraiment spéciale.

Blanc-de-Gris - Julie Dudoux



Infos sur le livre

éditions : Edilivre
date de publication : 03-03-2014
pages : 252
prix : 19,50€

Résumé éditeur


Ce livre est un roman qui raconte l'histoire d'une jeune femme Chloé (le narrateur) éperdument amoureuse de son mari mais aussi de la vie. Elle essaie de s'épanouir au milieu de papillons bleus mais n’ose pas affronter la réalité, préférant se voiler la face. Elle accumule les non-dits et les déceptions qu’elle garde, chaque fois, un peu plus au fond d'elle-même. Elle se persuade de mener une vie heureuse de femme aimante et de maman presque comblée mais en réalité elle cache aux autres un terrible secret qu'un accident de la route va finir par révéler de manière tout à fait inattendue...

Pourquoi ce livre ?

Merci à l'auteure de ce roman de m'avoir personnellement contactée pour me proposer la lecture de son tout premier roman en vue de cette chronique.

De quoi est-il question ?

Chloé est une jeune femme dans la fleur de l'âge. Elle est folle amoureuse de Nathan, l'homme avec lequel elle ne va pas tarder à se marier. elle se réjouit à l'idée de devenir enseignante en classe de primaire et dès le début de sa grossesse, elle est raide dingue de ce petit qui grandit en elle, ce petit qui s'appellera Loris et pour lequel elle sera prête à tout.

Pourtant, ce bonheur familial sans faille en a bien une : Nicole, la mère de Nathan, une femme aigrie vouant une véritable haine à sa belle-fille. Et puis, il y a toutes ces épreuves du quotidien qui, si de prime abord ne se voient pas, sont de véritables poisons pour le bonheur de Chloé qui va pourtant tout faire pour s'épanouir dans son métier, se réjouir du bonheur de voir grandir son fils et s'émanciper au sein de son bonheur conjugal avec Nathan.

Et puis, la vie continue, avec ses hauts et ses bas, jusqu'à ce que la pire des épreuves s'annonce, jusqu'à ce que la colère régente tout, jusqu'à ce que les incidents de la vie se transforment en drames, des drames qui permettront à Chloé de redécouvrir le monde d'un oeil neuf.

Du côté de la forme...

L'auto-édition, comme on le sait, permet à des auteurs de publier leur livre sans avoir été accepté par un "grand" éditeur "reconnu". Du coup, on peut parfois penser que l'auto-édition ne mérite pas que l'on s'y intéresse. Moi la première, j'avoue ne pas tellement aller consulter de l'auto-édition par moi-même. Par contre, lorsqu'un auteur auto-publié me propose la lecture de son roman, je suis toujours ravie d'accepter.

Dans ce roman, nous découvrons donc Chloé que nous allons suivre pendant plusieurs années de sa vie. Nous allons donc la voir se marier, être enceinte une première fois, découvrir son nouveau métier d'enseignante et s'apercevoir de la haine que lui voue sa belle-mère. Somme toute, nous découvrons la vie "normale" d'une femme "normale" au fil des joies et des épreuves de sa vie. Du coup, pas de vrai intrigue mais une histoire posée du quotidien d'une femme, une histoire que chacun pourrait vivre.

Cette histoire de vie, je l'ai beaucoup aimée. D'autant que j'ai été impressionnée par la manière dont les personnages ont été fouillés par l'auteure. J'ai souri lorsqu'ils étaient heureux, j'ai pleuré avec eux et j'ai ressenti de violentes colères face à ce qu'ils devront parfois vivre. Même si, et pour cause, cela m'énerve, j'aime être en colère envers des personnages de roman car cela est la preuve qu'il s'agit là de bons personnages.

Pour ce qui est du style de l'auteur, je dirai qu'il s'agit là d'un style que j'ai beaucoup apprécié. L'auteur sait mêler les événements pour nous faire ressentir tout ce qu'il est possible de ressentir au cours d'un roman et sait nous présenter ses personnages pour que l'on ai plus envie de les quitter. 
La seule petite chose que je pourrais avoir a reprocher à ce roman, ce sont les ellipses temporelles qui nous font faire des bonds dans le temps un peu brutaux, surtout dans le début du roman, mais rien de bien grave.

En conclusion...

Voici un roman auto-édité, je tiens à le préciser, qui m'a permis de passer un très agréable moment et que j'ai lu en une matinée. Cette histoire de vie m'a fait sourire et pleurer, ces personnages m'ont touchée et si vous aimez ce type d'histoire, je ne peux que vous conseiller cette lecture.
Pour ma part, je ne manquerai pas de lire un autre roman de l'auteur, je crois qu'une suite à ce titre est prévue, pour passer un autre moment comme celui-ci.

mercredi 25 mars 2015

Jésus, un regard d'amour - Guy Gilbert



Infos sur le livre

éditions : Point Vivre
date de publication : 12-02-2015
pages : 279
prix : 7,50€

Résumé éditeur


"On m'interroge sans cesse : "Qui était Jésus-Christ ? Comment as-tu pu offrir ta vie à ce mec qui a vécu il y a deux mille ans ?" Pour moi, Jésus n'appartient pas au passé, mais bien au présent. Il est un être vivant, ici et maintenant, à mes côtés, le plus proche de mes proches, celui à qui je m'adresse à tout moment et qui dirige mon existence. Dans ce livre, j'ai voulu expliquer pourquoi je l'aime."

Pourquoi ce livre ?

Merci aux éditions Point Vivre pour l'envoi de ce livre auquel je ne me serais sans doute jamais intéressée sans notre partenariat mais qui m'a enfin permis de découvrir la plume de Guy Gilbert, un prêtre dont j'avais tant entendu parler.

De quoi est-il question ?

Qui était Jésus ? Fils de Dieu pour les chrétiens, prophète pour les autres religions, un homme tué dans d'atroces souffrances pour les plus athées... Le fait est que Jésus-Christ est à la source du christianisme, et pour cause.

Dans ce texte, Guy Gilbert nous retrace donc la vie du Christ, je reparlerai plus tard de la manière dont il le fait, tout en nous expliquant que la parole du Christ est une parole d'amour, tout comme son regard. De quoi dire à tous que l'amour du Christ n'a pas de limites. De quoi dire qu'il faut se laisser guider par cet amour afin de se sortir des difficultés diverses et variées.

Et puis, ce livre fait aussi office de témoignage dans lequel Guy Gilbert nous évoque certains des jeunes qu'il a pu aider au cours de sa "carrière" de prêtre en leur montrant qu'ils comptaient sans oublier de nous parler de lui-même, de ce qui compte le plus pour lui dans la religion et comment il voit son rôle.

Enfin, Guy Gilbert ne manque pas de nous donner son avis sur des faits d'actualité, des questions qui peuvent fâcher parfois comme l'avortement ou la question du préservatif. Il n'hésite pas non plus à parler de sujets si loin, dans nos esprits, de l'Eglise comme la consommation de drogues ou d'alcool par exemple. 

Tout ça pour nous montrer que l'amour du Christ est infini et que personne n'est définitivement perdu, que tout le monde peut s'en sortir.

Du côté de la forme...

Quiconque s'intéresse un temps soit peu à la religion catholique a forcément entendu parlé de Guy Gilbert, le prêtre le plus médiatique qui soit, le prêtre des loubards comme il se nomme lui-même, le prêtre que l'on a parfois bien du mal à voir comme un prêtre, il faut bien l'avouer...

Dans ce texte, Guy Gilbert s'engage dans plusieurs domaines. Tout d'abord, afin de nous parler de l'amour du Christ, il nous retrace "l'histoire" de cet homme. Et de quelle manière il nous la raconte ! Ici, la biographie du Christ est tout à fait différente de cette même "biographie" telle que la montre la Bible.

Et puis, à cette biographie et à ce message d'amour porté par le texte biblique, Guy Gilbert ajoute des exemples concrets de jeunes dont il a eu la charge et des exemples concrets de notre actualité. Du coup, le message religieux qui, bien souvent, peut apparaître bien flou nous apparaît comme beaucoup plus clair et beaucoup plus accessible. Parce que l'auteur sait mêler profondeur de ses propos, émotion des exemples choisis et force du langage qui frappe.

Quand on s'intéresse à la religion, j'aime autant vous dire que cela fait plaisir de lire un message sans allégories, métaphores et autres figures de style que l'on ne comprend pas toujours... C'est là tout le talent d'écriture de l'auteur qui sait, avec des mots simples, voire un langage plutôt familier, nous faire réfléchir sur des questions complexes afin de nous laisser envisager nos vies différemment. 

En conclusion...

Voici un petit livre très original où l'auteur nous parle de l'amour du Christ comme personne d'autre ne pourrait en parler. L'auteur fréquente des gens "normaux" et cela se sent dans son écriture qui est une écriture comme je n'en avais jamais vu auparavant.
Que vous soyez au non intrigués par les questions de religion, j'ai envie de vous conseiller ce livre ne serait-ce que pour découvrir cette manière qu'à Guy Gilbert de présenter les choses. Pour ma part, j'espère avoir bientôt l'occasion de lire un autre de ses livres.

mardi 24 mars 2015

Top Ten Tuesday (47)

Top Ten Tuesday est un concept anglais repris par IaniChaque semaine un Top Ten est défini et les blogueurs répondent à ce thème.



Le Top 10 d'aujourd'hui :Les 10 événements historiques que vous avez découverts grâce à la lecture


Salut à tous !
Voici un thème qui m'intéresse énormément même si, pour le bien du top ten, je vais l'élargir un peu aux personnages historiques que j'ai découvert grâce à la lecture.

- Les événements historiques :


Mille femmes blanches données aux indiens au nom d'arrangements politiques


La rafle du Vel d'Hiv (j'ai honte mais c'est bien avec ce roman que j'ai découvert l'horreur de cet événement)


Lourdes, je connaissais, mais la polémique autour du roman du Zola et certaines choses dont parle Zola ainsi que beaucoup de détails appris pas la suite, non. Je classe donc ce livre ici (ce livre sur lequel est basé mon mémoire de master tout de même)


Le génocide cambodgien


L'accident de montagne qui ravie la vie d'un alpiniste renommé et qui fit beaucoup parler de lui en son temps et dans le milieu

- Les personnages historiques :



Helen Keller, une enfant sourde, muette et aveugle qui deviendra diplômée de Harvard et deviendra une femme d'exception dans de multiples domaines. Depuis ma découverte de ce roman j'ai lu les ouvrages écrits par Helen Keller elle-même et ce sont de pures merveilles !


Louis II de Bavière, le roi qui fit connaître de grands compositeurs qui passa des honneurs et une fin de misère.


C'est très jeune que j'ai lu ce roman et c'est donc avant même d'en entendre parler en cours que j'ai pour la première fois découvert les noms des grandes figures de ceux qui participèrent à Versailles


Bon, il m'en manque deux... Tant pis... Peut-être les trouverai-je dans vos propres TTT... Alors quels sont-ils ?

lundi 23 mars 2015

"C'est lundi, que lisez-vous ?" (45)

Initié par Mallou et repris par Galleane, ce rendez-vous hebdomadaire est fait pour répondre à trois questions :

- Qu'ai-je lu la semaine dernière ? 
- Que suis-je en train de lire ?
- Que vais-je lire ensuite ?



Salut à tous !
Les choses ont fait que, la semaine dernière, je n'ai pas pu lire autant que je l'aurais voulu. Enfin, pour être exacte, j'ai beaucoup lu d'albums jeunesse (souvent les mêmes) dans le cadre d'un événement auquel je participais, mais j'ai très peu lu pour moi.

- La semaine dernière, j'ai lu :


- En ce moment, je lis :


- Ensuite, je lirai probablement :


Et vous ? Qu'avez-vous lu ? Que lisez-vous ? Que lirez-vous après ?

dimanche 22 mars 2015

In my mailbox (94)

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren  et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. Retrouvez l'ensemble des participants francophones chez Lilie.
Le rendez-vous hebdomadaire a été déplacé chez Lire ou Mourir.



Salut à tous !

Si vous me suivez sur Facebook, vous devez savoir que je n'ai pas fait partie ce weekend des nombreuses personnes s'étant donné rendez-vous au Salon du Livre de Paris. Il faut dire que, même si de là où je suis ce n'est pas forcément compliqué d'aller à Paris, cela nécessitait un budget, un temps, de l'énergie et une prise sur moi pour affronter seule la capitale que je n'ai pas pour le moment.

L'année prochaine, ce devrait être plus calme. Du coup, je prévois de m'offrir à la fois Montreuil et à la fois le SDL, si j'en ai le budget bien sûr... Et puis, pour me consoler, la semaine prochaine, direction Lyon avec les Quais du Polar ! 

Bref, en attendant, cette semaine, j'ai décidé d'être très sage, sachant justement qu'aux QDP je me lâche complètement. Ceci ne m'a pas empêchée d'être gâtée en Services Presse pour lesquels je remercie encore tous ceux qui me font confiance.

- Tout d'abord, j'ai reçu mon partenariat Livraddict :


- Ensuite, j'ai reçu deux titres du programme de Eric Poupet :


- J'ai également reçu un album édité aux éditions Salvator :


- Et enfin, j'ai été contactée par l'attachée de presse de chez Pocket pour recevoir :


Et vous ? Quoi de neuf dans vos PAL ? Vos visites au SDL ont-elles été fructueuses ?