mardi 4 août 2015

Le briquet - Georges-Pierre Guigon



Infos sur le livre

éditions : Adequat
date de publication : 01-06-2015
pages : 210
prix : 19€

Résumé éditeur


Née dans une commune de l'Ardèche au sein d'une famille aisée, Elisabeth aurait dû avoir une vie facile et confortable. Malheureusement, la méchanceté, le vice et la jalousie d'un être sans scrupule vont faire de son existence un véritable enfer. Elle doit subir les coups, les humiliations et les colères éthyliques de celui qu'elle a dû épouser. Il s'en suivra une haine féroce qui l'emmènera hors des limites de la légalité.

Pourquoi ce livre ?


Merci à Georges-Pierre Guigon qui m'a très gentiment envoyé son nouveau roman en vue de la présente chronique. Pour avoir beaucoup aimé le premier roman de l'auteur, je dois dire que j'avais hâte de me plonger dans cette nouvelle lecture dont je ressors enchantée.

De quoi est-il question ?


Nous voici à l'aube des années 50. Alors que la guerre est finie et que la France tente de se relever, les petits villages, eux, tentent de conserver leur autonomie en restant cloîtrés sur eux-mêmes. Une autonomie basée avant tout sur les on dit, les querelles de voisinages et les rumeurs sur les couples qui se font et se défont dans le village.

Elisabeth naît dans une famille on ne peut plus ordinaire mais sa mère meurt en couche et la petite se retrouve en nourrice, nourrice qui va très vite devenir l'amante du père de la petite, nourrice qui a déjà une petite fille, une situation qui va peu à peu découler vers une famille que l'on nommerait aujourd'hui "famille recomposée", pour le plus grand plaisir des commères du village.

Des années plus tard, Elisabeth a grandit, elle est mariée et mère d'une petite fille. Une vie de famille sans histoire et que beaucoup pourraient lui envier... Mais l'époux d'Elisabeth est un homme alcoolique et violent qui n'hésite pas à déverser sa fureur quotidienne sur son épouse et, parfois, sur sa fille. Par crainte et par respect des conventions, Elisabeth se tait jusqu'au jour où le coup de trop arrive...

Du côté de la forme...


Vous le savez, je suis une amoureuse des romans de terroir. Autant vous dire que lorsque l'auteur de ce roman m'a proposée de m'envoyer son nouveau roman, je n'ai pas hésité très longtemps d'autant que l'Ardèche ne se trouve pas très loin de chez moi.

Dans ce roman, nous allons suivre Elisabeth, de son enfance jusqu'à son âge adulte en passant par son adolescence. Lorsque le roman est plutôt je n'apprécie que moyennement ce genre de "roman d'une vie" car j'ai toujours le sentiment d'un temps bâclé ce qui est toujours dommage. Or, ici, je n'ai pas eu ce sentiment et j'ai adoré suivre Elisabeth au fil des étapes de sa vie.

J'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteur a su me faire vivre l'Ardèche des années 50 et la vie des petits villages de l'époque. L'auteur nous fait revivre cette époque et notamment les caquetages de bonnes femmes, caquetages pouvant détruire des vies... Il parvient aussi très bien à nous montrer les traditions de l'époque, la vie de village et le rejet des couples non mariés.

Mais ce qui m'a surtout plu dans ce roman, c'est que l'auteur ne fait pas l'économie de la violence et n'hésite pas à nous fournir de terribles détails sur les coups reçus par Elisabeth ainsi que sur son impuissance face à son ivrogne de mari. J'ai aussi beaucoup aimé toute la tendresse qui ressort de ce roman par le personnage de la fille d'Elisabeth qui apparaît comme une enfant touchante et ayant grandi trop tôt ce qui m'a beaucoup émue.

En conclusion...


Voici un nouveau roman de terroir que j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir et que je n'hésiterai pas à conseiller à tous les amateurs de genre et à tous les amateurs de tranche de vie. Les personnages de ce roman ont su m'atteindre et le cadre proposé a su me charmer ce qui fait de ce roman un très bon roman du genre.
Un roman à découvrir pour l'Histoire qu'il nous propose et la mémoire d'une époque si proche et si loin de nous.

5 commentaires:

  1. Je ne lis beaucoup de romans du terroir mais celui ci a l'air pas mal du tout!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai lu, j'ai adoré !

      Supprimer
  2. Tu as raison, en plus il y a une intrigue policière (meurtres déguisés en accidents)

    RépondreSupprimer
  3. Je vous recommande vivement ce livre formidable : ce n'est pas qu'un simple roman du terroir, c'est un polar, c'est une étude des moeurs, c'est une photographie de la France et de la province des années 50 et 60 : je l'ai u en 2 soirées !!!

    RépondreSupprimer
  4. C'est une très beau roman, on le dévore, étude de moeurs parfaite d'une époque révolue, on se croirait dans un pagnol ! Tout y est. On ne peut qu'éprouver de l'empathie pour l'heroine et espérer page après page qu'elle s'en sorte mais je n'en dirai pas plus : ACHETEZ LE. JEAN MARC

    RépondreSupprimer