mercredi 16 décembre 2015

L'étrange réveillon - Bertrand Santini et Lionel Richerand



Infos sur le livre

éditions : Grasset
date de publication : 24-10-2012
pages : 46
prix : 13,50€

Résumé éditeur


L’histoire poétique d’Arthur, orphelin, qui décide d’inviter des morts au réveillon de Noël, est racontée avec tendresse et humour par Bertrand Santini. Allié aux illustrations graphiques et parfois sombres de Lionel Richerand, l’ensemble forme un beau conte de Noël, plein d’amour, d’imagination et de retrouvailles, tout en permettant d’aborder la question de la mort et du souvenir.

Pourquoi ce livre ?


C'est à Montreuil que mon regard s'est posé sur cet album et que j'ai complètement craqué. Mes coups de coeur pour un album au premier regard sont suffisamment rares pour que je ne laisse pas passer cette occasion d'autant que l'auteur et l'illustrateur étant présents, j'ai pu avoir cet album dédicacé.

De quoi est-il question ?


Arthur avait tout pour être heureux : des parents aimants, une grande et belle maison, des domestiques pour réaliser ses moindres désirs. Mais le malheur n'épargne personne et un jour Arthur se retrouve seul, ses parents étant décédés subitement. L'argent n'y fait rien, Arthur s'ennuie de ses parents et est malheureux...

On fait venir les plus grands magiciens pour distraire l'enfant mais l'enfant est toujours aussi et même le réveillon de Noël approchant ne le réjouit pas. A quoi bon fêter Noël quand les êtres qui comptent le plus pour vous ne sont plus ? Arthur fait alors un voeu : que les morts reviennent à la vie en ce soir de Noël...

Du côté de la forme...


Comme je vous le disais, lorsque mon regard s'est posé sur cet album, j'ai eu le coup de coeur. Il faut dire qu'un album à la couverture dans les tons de noir, ce n'est déjà pas banal et c'est sans doute pour cela que j'ai eu envie de feuilleter l'ouvrage. Et là, wouaou ! 

Sans avoir lu l'album et en ayant seulement quelques planches du livre, mon esprit s'est tout de suite tourné vers l'un des plus grands réalisateurs que je connaisse : Tim Burton. Dès le premier coup d'oeil, l'ambiance des noces funèbres est là et en grande amoureuse de ce film je ne pouvais que me laisser charmer d'autant que l'histoire m'intriguait aussi fortement.

Cet album n'est pas pour les plus jeunes lecteurs mais est d'une poésie extraordinaire. Un livre sur le deuil, voilà qui est la fois intriguant, touchant et qui ne manque pas d'originalité. Pourtant, dans ce livre, l'auteur et l'illustrateur ont su traiter ce sujet important avec toute la finesse qui se doit et toute la poésie que l'on peut espérer. Certes nous avons envie de pleurer avec l'enfant et de le consoler mais pour autant nous nous laissons envoûter par l'ambiance du livre et par la joie qui revient peu à peu.

Il est vrai que les illustrations de cet album sont parfois un peu effrayantes ce qui me ferait dire que cet album est plutôt un album pour adultes ou, en tout cas, pour grands enfants. En effet, la richesse de cet album est telle qu'il conviendrait d'en parler pendant des heures tant sur le fond que sur la forme. Les personnages ont su me toucher, ce qui n'est pas simple avec un album, le texte à su me faire frémir et les illustrations me donnaient envie à la fois de les faire défiler pour les découvrir et à la fois de me plonger dans chacune d'elle pour en voir toutes les subtilités.

En conclusion...


Voici un album comme je les aime, plein de poésie au sens propre comme au figuré, riche en émotions, nous permettant d'aimer les personnages et de regretter de refermer le livre. Je conseillerai bien sûr cet album à tous les fans de Tim Burton mais aussi à tous ceux qui veulent évoquer le thème du deuil avec de grands enfants (cycle 3 je pense).
Pour ma part, je ne manquerai pas de redécouvrir un texte de l'auteur ou un album de l'illustrateur car, vraiment, cet album-ci est un coup de coeur.

1 commentaire:

  1. Je te comprends, je viens de carrément craquer sur la couverture aussi !

    RépondreSupprimer