jeudi 4 février 2016

Lontano - Jean-Christophe Grangé



Infos sur le livre

éditions : Albin Michel
date de publication : 09-09-2015
pages : 800
prix : 24,90€

Résumé éditeur

Le père est le premier flic de France. Le fils aîné bosse à la Crime. Le cadet règne sur les marchés financiers. La petite soeur tapine dans les palaces. Chez les Morvan, la haine fait office de ciment familial. Pourtant, quand l Homme-Clou, le tueur mythique des années 70, ressurgit des limbes africaines, le clan doit se tenir les coudes. Sur fond d intrigues financières, de trafics miniers, de magie yombé et de barbouzeries sinistres, les Morvan vont affronter un assassin hors norme, qui défie les lois du temps et de l espace. Ils vont surtout faire face à bien pire : leurs propres démons. Les Atrides réglaient leurs comptes dans un bain de sang. Les Morvan enfouissent leurs morts sous les ors de la République.

Pourquoi ce livre ?


Merci aux éditions Albin Michel pour l'envoi de ce roman qui me faisait très envie ce qui m'a enfin permis de découvrir cet auteur dont tout le monde parle et que je n'avais jamais eu l'occasion de lire.

De quoi est-il question ?


Dans cette famille, aucun repas ne semble pouvoir se passer sans qu'une dispute éclate. Il faut dire qu'entre le père et le fils, flics tous les deux, la façon de voir les choses n'est pas tout à fait la même. Il faut dire aussi que le père n'est pas un homme facile. S'il n'a jamais frappé ses enfants, sa femme, elle, a déjà eu à subir les colères de son mari ce que les enfants ne supportent plus maintenant qu'ils sont adultes. La fille, quant à elle, tapine auprès de riches clients.

Mais il n'est plus l'heure des disputes familiale car un meurtre vient d'être commis, un jeune militaire vient d'être assassiné. Sur le terrain, les enquêteurs vont bientôt découvrir que dans la caserne les jeunes recrues étaient soumises à la dure loi du bizutage. L'affaire y semble liée mais rien n'est moins sûr et tout s'accélère dans des domaines financiers et mondiaux qui dépassent de loin une simple caserne militaire.

Car le fils va bientôt découvrir que l'enquête qu'il mène aujourd'hui a un lien avec une enquête menée par son propre père à l'époque, une enquête menée sur un tueur en série nommé l'Homme-clou. Afin d'arrêter la vague de meurtres, le père et le fils vont devoir mettre leurs différends de côté et travailler ensemble.

Du côté de la forme...

Le polar est un genre que j'affectionne tout particulièrement même si, pour le moment, je n'en lis plus tellement. La faute à avoir trop d'autres choses à lire sans doute. Pourtant, je n'avais jamais lu un roman de Grangé et je suis contente de pouvoir dire désormais que c'est chose faite.

Notre roman commence au beau milieu d'une réunion de famille et d'emblée, le ton est donné pour ce qui va suivre les 800 pages suivantes ! Alors que l'on dit souvent que le repas est un moment de partage, ce repas en est loin, très loin. Entre le père certain d'avoir toujours raison, le fils qui aimerait faire entendre sa voix et la fille qui est devenue prostituée pour démontrer qu'elle était capable de faire ce qu'elle voulait de sa vie...

Puis vient le moment où l'intrigue elle-même débute et là je dois dire que j'ai compris pourquoi tant de gens affectionnent les romans de Grangé ! L'enquête est prenante, bien menée et plutôt angoissante pour le lecteur qui se demande page après page ce qui va bien pouvoir encore arriver. D'autant que l'auteur sait mener son enquête tout en conservant le caractère, parfois le sale caractère, de ses personnages.

Pour parler du style de l'auteur, je dirais qu'il s'agit d'un style reconnaissable entre tous et inimitable ce qui est un bon point. Malheureusement, si j'ai su apprécier le caractère addictif et travaillé de l'écriture, j'ai été un peu ennuyée par le langage grossier, voire ordurier, des personnages. Que de vulgarités lors de chaque conversation ! Mais peut-être est-ce aussi là ce qui fait le charme de Grangé...

En conclusion...

Je n'avais jamais lu de roman de Jean-Christophe Grangé et je suis contente d'avoir pu le découvrir avec ce roman. Nous y découvrons une famille pleine de violence qui va devoir s'unir pour arrêter un criminel en série. L'enquête est particulièrement bien menée même si je déconseillerais cette lecture aux âmes sensibles et aux personnes n'appréciant pas trop la vulgarité.
J'ignore si je relirai un roman de Grangé mais, à l'occasion, pourquoi pas...

1 commentaire:

  1. Pour ma part, je ne suis pas hyper fan du style de l'auteur...

    RépondreSupprimer