jeudi 8 septembre 2016

Riquet à la houppe - Amélie Nothomb



Infos sur le livre

éditions : Albin Michel
date de publication : 17-08-2016
pages : 198
prix : 16,90€

Résumé éditeur


« L'art a une tendance naturelle à privilégier l'extraordinaire. »

Pourquoi ce livre ?

Merci aux éditions Albin Michel grâce auxquelles j'ai pu découvrir ce nouveau roman de l'auteur incontournable de la rentrée littéraire.

De quoi est-il question ?

Lorsque Déodat vient au monde, il est le bébé le plus laid que l'on puisse imaginer. Au point que les parents de l'enfant commencent à s'isoler du monde et à désespérer de voir leur enfant mener une vie normale. Mais Déodat est aussi un enfant exceptionnellement intelligent qui, dès les premiers jours, porte un regard ouvert et réflexif sur le monde.

Trémière est, dès la naissance, la petite fille la plus ravissante du monde, dotée d'une beauté naturelle sans précédant et indéfinissable. L'enfant est aussi une enfant hors du monde pour qui la parole n'est pas un acte naturel. Elle est alors très rapidement jugée niaise et simple d'esprit par sa mère. Seule sa grand-mère lui voue un amour sans faille.

Les deux enfants grandissent. L'un est rejeté pour sa laideur, l'autre moquée sa supposée bêtise. Mais ni l'un ni l'autre ne prend très à coeur le rejet dont il fait l'objet. L'important pour eux est de mener leur vie comme ils l'entendent et sans se soucier des normes sociales.

Du côté de la forme...


Lorsque j'ai vu qu'Amélie Nothomb allait sortir une nouvelle réécriture de conte, je dois dire que j'étais plutôt emballée. Moi qui apprécie de plus en plus l'auteur et qui adore tout ce qui tourne autour de la réécriture, l'idée me semblait très encourageante.

Contrairement à Barbe-Bleue où l'auteur s'était pas mal approprié le conte de Perrault, c'est avec beaucoup de finesse qu'ici elle fait du conte une réécriture assez proche du conte d'origine à ceci près que l'histoire est transposée à notre époque. Nous nous retrouvons alors avec des personnages de contes impliqués avec force dans notre monde réel.

C'est là qu'est le génie de l'auteur : nous offrir une histoire tout à fait actuelle mais tellement improbable avec des personnages hors du monde et hors du temps. Il va de soi que des personnages tels que Déodat ou Trémière renvoient au thème du conte de par leur personnalité mais aussi de par leurs noms. Ils sont donc en parfait décalage avec le monde qui les entoure et c'est ce don du décalage qui fait que l'apprécie tant l'auteur.

Le message du roman n'est pas très novateur mais toujours efficace avec un profond message de tolérance à l'égard de la différence. Au fil des pages, l'auteur nous présente aussi toute la cruauté du monde et cède une large place à nous montrer la méchanceté des enfants entre eux, la cruauté du monde. Mais à l'image du conte, l'auteur offre une belle justice pour ses personnages.

Comme souvent avec Nothomb, les personnages de cette histoire ont parfois quelque chose d'un peu agaçant avec une volonté de se distinguer et une certaine jouissance à être à part des autres. Malgré ou grâce à cela, ils restent très attachants pour le lecteur qui regrette, à la fin du roman, de les laisser au moment où il aurait le plus envie de continuer à les suivre.

Au niveau du style, aucune surprise avec cette écriture propre à l'auteur. Une écriture à laquelle on adhère ou pas mais qui, en tout cas, reste très identifiable. Comme toujours, certains pourront regretter que le roman ne soit pas plus long. C'est cependant avec brio qu'en un temps record l'auteur nous engage dans son intrigue que l'on a peine à quitter.

En conclusion...

Le nouveau roman de Nothomb nous plonge pour la deuxième fois dans une réécriture de conte, une réécriture très réussi d'un conte malheureusement trop méconnu dans sa profondeur. Avec les thèmes et les personnages décalés qu'on lui connaît, l'auteur nous engage dans une histoire qui mêle notre monde actuel aux personnages improbables du conte. Les amateurs des romans de l'auteur devraient aimer.
Amélie Nothomb fait désormais partie des auteurs que je suis avec intérêt. J'espère pouvoir lire bientôt un autre de ses romans.

1 commentaire:

  1. Malheureusement, je ne suis vraiment pas fan de cette auteurs...

    RépondreSupprimer