mercredi 5 octobre 2016

Avec tes yeux - Sire Cédric



Infos sur le livre

éditions : Presses de la cité
date de publication : 08-10-2015
pages : 560
prix : 21,50€

Résumé éditeur

Depuis quelque temps, Thomas fait des rêves atroces. D'épouvantables rêves qui le réveillent en sursaut et morcellent son sommeil qu'il a déjà fragile. Si ce n'était que ça ! Après une séance d'hypnose destinée à régler ses problèmes d'insomnie, il est en proie à des visions. Il se voit, à travers les yeux d'un autre, torturant une jeune femme... Persuadé qu'un meurtre est effectivement en train de se produire, il part à la recherche de la victime. Le cauchemar de Thomas ne fait que commencer. 

Pourquoi ce livre ?

Merci aux Presses de la cité pour l'envoi de ce roman que je n'avais pas encore pu lire en vue de la Fête du Livre de Saint-Etienne, mi-octobre.

De quoi est-il question ?


Depuis de trop nombreuses nuits, Thomas ne dort presque plus. Et lorsqu'il parvient enfin à trouver le sommeil, celui-ci est peuplé de cauchemars plus terrifiants les uns que les autres où il voit des jeunes femmes se faire torturer. Ses nuits, il les passent soit à travailler soit sur internet pour tenter tant bien que mal de se vider la tête de ses préoccupations.

A bout, l'homme décide de tenter le tout pour le tout et de se faire hypnotiser afin de se défaire de ses démons. Mais suite à cette séance, la situation de Thomas empire encore lorsqu'il voit une jeune femme se faire assassiner et que, lorsqu'il se rend sur place, il découvre un cadavre dont les yeux ont été retirés. Un cadavre qui n'est autre que celui de la femme dont il a eu la vision.

Comble de malchance, la victime n'est autre que l'une des meilleures amies de Nathalie, une jeune gendarmette avide de prouver sa légitimité auprès de sa brigade mais aussi aux yeux de son père, une jeune femme prête à tout pour découvrir le coupable au risque de prendre des risques inconsidérés, au risque de s'acharner sur le mauvais coupable...

Du côté de la forme...


Sire Cédric est un auteur que je suis plus ou moins depuis quelques années et dont ce nouveau roman me tentait tout particulièrement. C'est donc avec avidité que je me suis plongée dans cette lecture que j'ai dévoré en deux jours malgré le pavé que c'est.

Au début de ce roman, je dois bien avouer que je me suis bien demandée dans quoi je m'engageais avec, notamment, un prologue qui donne le ton avec des visions d'horreurs et une violence assez perturbante qui plaira aux amateurs mais qui pourra en rebuter plus d'un. Cette violence ne cessera d'aller croissante jusqu'à l'aboutissement du roman. Autant être prévenu !

Puis l'auteur alterne le point de vue de Thomas et celui de Nathalie. Un concept que j'apprécie toujours mais sans son évocation dans le résumé éditeur, j'ai mis un peu de temps avant de comprendre le rôle de Nathalie. L'alternance des points de vue donne cependant une aération au roman et permet au lecteur de ne pas plonger totalement dans la souffrance de Thomas.

Nathalie tient un rôle essentiel pour le déroulement du roman mais est un personnage qui m'a littéralement tapé sur les nerfs avec un comportement immature et des choix spontanés très souvent peu judicieux.Si l'on apprécie les personnages qui ne sont pas parfaits, il est toujours difficile de s'attacher à des personnages qui font fi de tout ce que l'on peut leur dire. Nathalie en fait partie.

Le caractère fantastique du roman, contrairement à nombre d'autres romans de l'auteur, est ici beaucoup plus léger que ce dont on peut avoir l'habitude, ce qui ne fait pas de mal. Cela permet de se concentrer davantage sur un thriller à part entière et comme on les aime avec une montée de l'angoisse et une fin bien loin de tout ce que l'on peut imaginer.

C'est toujours avec le même plaisir que j'ai retrouvé la plume de l'auteur, une plume toujours aussi addictive qui nous empêche de refermer le roman avant la dernière page. L'intrigue est bien menée, le fantastique justement dosée, l'horreur à son comble pour les amateurs du genre. Et si certains personnages peuvent énerver, l'auteur sait avec brio nous les rendre vivants.

En conclusion...


Voici un roman que j'avais très envie de lire depuis sa sortie mais que j'ai finalement eu l'opportunité de découvrir en vue de la Fête du Livre de Saint-Etienne. Un roman que j'ai dévoré et qui n'est pas passé loin du coup de coeur. Un roman que je conseillerai très vivement à tous les amateurs d'hémoglobine, de paranormal et d'horreur.
Je devrais vous reparler très bientôt de ce roman suite à ce qui se prépare pour le blog sur la Fête du Livre...

1 commentaire:

  1. C'est vrai qu'il a l'air extrêmement palpitant et original !

    RépondreSupprimer