jeudi 12 janvier 2017

Mon petit bled au Canada - Zarqa Nawaz



Infos sur le livre

éditions : Denoël
date de publication : 03-10-2016
pages : 304
prix : 19,90€

Résumé éditeur


Zarqa Nawaz n'a que six ans quand ses parents, musulmans pakistanais aisés, s'installent au Canada. Le choc culturel est rude pour la fillette, qui doit affronter tes préjugés de ses camarades autant que le conservatisme religieux de ses pairs... Jeune femme, elle a tôt fait de s'autoproclamer sultane de la dérision, et elle nous plonge dès les premières pages de ce roman tendre et hilarant dans la peau de cette enfant impertinente et lucide. Des mésaventures scolaires de la petite Zarqa à l'amour vache qui la lie à son flegmatique mari en passant par l'éducation de ses enfants, tout est délicieusement absurde, réaliste et d'une infinie tendresse dans ce récit d'une famille éternellement confrontée à sa différence culturelle et religieuse... et le résultat est savoureux, politiquement incorrect et salutaire.

Pourquoi ce livre ?

Merci aux éditions Denoël grâce auxquelles j'ai pu découvrir ce témoignage dont la couverture m'avait beaucoup attiré et le résumé plutôt tentée.

De quoi est-il question ?


La jeune Zarqa n'est qu'une fillette lorsque ses parents choisissent de partir des Etats-Unis et de s'installer au Canada. Le changement pour la petite terrible d'autant qu'il s'agit d'une époque où la religion musulmane est peu répandue outre-atlantique. De fait, Zarqa doit affronter les jugement de ses camarades et la solitude mais aussi le conservatisme de ses parents.

A l'adolescence, comme toutes les jeunes filles de son âge, Zarqa rêve de se rebiffer contre ses parents alors entre désirs de liberté et envie de rendre chèvre ceux qui lui ont donné le jour, elle ne chôme pas. D'un côté, elle n'hésite pas à tourner en dérision sa religion, de l'autre elle pousse le conservatisme de ses parents à ses paroxysme.

Adulte, Zarqa ne rêve pas de se marier, loin de là. Pour elle, son mariage sera un mariage d'amour et non pas un mariage arrangé avec un homme qu'elle n'a jamais vu. D'ailleurs, Zarqa n'a aucunement l'intention de se faire entretenir et elle compte bien avoir un bon métier qui la rende libre. Et les ambitions que son père a de la voir devenir médecin ne tarderont pas à être elles aussi déçues.

Du côté de la forme...


Vous le savez, les témoignages sont des textes que j'apprécie toujours beaucoup et le Canada est un pays qui me fait rêver. Lorsque ce livre m'a été proposé, je n'ai donc pas hésité bien longtemps. Je suis loin de ressortir déçue de cette lecture.

Dès le début de son témoignage, l'auteur donne elle ton : elle veut nous parler de son rapport à sa religion depuis l'enfance jusqu'à l'âge adulte mais aussi du travail d'adaptation d'une fillette différente dans un monde qui la craint et, surtout, dans un monde en plein changement. L'auteure veut nous faire connaître son univers et ça fonctionne.

Mais ne vous attendez pas à un traité sur la religion ni à un témoignage plein de douleur et de ressentiment, loin du là. Ce témoignage est un récit plein de tendresse et de bonne humeur, un récit bourré de dérision et de bonne humeur retraçant les épreuves au sein d'une famille mais aussi une extraordinaire force de vivre et d'envie d'être soi.

Ce témoignage propose au lecteur une plongée au sein de la religion musulmane mais aussi une plongée au coeur du Canada. L'auteure nous offre en effet une sorte de visite guidée de son pays en nous montrant combien elle l'aime et combien il compte pour elle. Pour moi qui rêve de voir un jour le Canada, ce récit ne m'a que convaincue davantage.

Et puis, ce livre offre aussi des sentiments très différents entre la tendresse, la colère et l'incompréhension mais nous replonge également dans des heures noires telles que celles du 11 septembre 2001 que l'auteure nous fait revivre avec toute la force et la terreur de ce jour-là. Ce passage ne manque d'ailleurs pas de nous montrer toute la force de caractère de l'auteure.

Cela faisait un moment que je n'avais pas lu de témoignage et je dois avouer que j'avais un peu oublié le style si particulier de ce genre de texte. Mais l'auteure sait nous présenter ici son vécu à l'image d'un roman et nous plonger dans son histoire avec l'envie pour le lecteur de poursuivre page après page cette folle aventure de vie. Un grand bravo !

En conclusion...


Voici un témoignage que j'étais très curieuse de découvrir et avec lequel j'ai passé un très joli moment plein d'émotion et d'humour. Moi qui ne connais que trop peu la religion musulmane, j'ai eu le sentiment au sortir de ce livre d'en savoir un peu plus mais, surtout, ce récit témoigne d'une force de vivre et d'être soi très forte et hors du commun. Une force de vivre sous le signe de l'humour.
Je ne saurai trop vous conseiller de découvrir ce récit et j'espère vivement avoir la chance de rencontrer l'auteure de ce texte un jour.

1 commentaire:

  1. C'est vrai que le sujet pourrait être extrêmement intéressant !

    RépondreSupprimer