samedi 21 janvier 2017

Une fille au manteau bleu - Monica Hesse



Infos sur le livre

éditions : Gallimard Jeunesse
date de publication : 27-10-2016
pages : 350
prix : 16€

Résumé éditeur


«La jeune fille qui a disparu est juive. Il faut que tu la retrouves avant les nazis.»Amsterdam, 1943. Hanneke sillonne à vélo les rues de la ville afin de se procurer au marché noir des marchandises qu'on lui commande. Ses parents ignorent tout de ses activités clandestines. Un jour, l'une de ses clients lui fait une requête particulière. Il s'agit de retrouver une jeune fille qu'elle cachait chez elle et qui a disparu. Elle s'appelle Mijam Roodvelt. Elle est juive.Un écho vibrant au «Journal d'Anne Frank». Monica Hesse, journaliste au «Washington Post», retrace de façon saisissante la vie, ordinaire et extraordinaire, des jeunes d'Amsterdam sous l'occupation.

Pourquoi ce livre ?


Merci aux éditions Gallimard Jeunesse grâce auxquelles j'ai pu découvrir ce roman à la couverture magnifique et au thème qui ne pouvait que m'attirer.

De quoi est-il question ?


Nous voici à Amsterdam en 1943. La guerre fait rage et la vie à bien changé pour chacun, notamment pour Hanneke et sa famille qui ont vu leur petite vie paisible être bouleversée. Avec un père malade et une mère au bord de la dépression, c'est l'adolescente qui a pris les choses en main à la maison en prenant notamment un travail au funérarium.

Un emploi inattendu qui a propulsé l'adolescente au sein d'un réseau de Résistance. Son rôle ? Récupérer les tickets de restrictions des morts afin d'établir un commerce parallèle et apporter un peu plus de nourriture à ses parents jour après jour. Elle a aussi son réseau de clients, plus ou moins aimables, avec lesquels elle est bien décidée à ne pas sympathiser.

Jusqu'au jour où l'une de ses vieilles clientes l'informe qu'une jeune fille juive qu'elle cachait chez elle a mystérieusement disparu. Cette femme ayant déjà perdu son époux et ses fils, elle veut tout tenter pour retrouver sa protégée. Hanneke va alors bientôt se retrouver dans une quête inédite pour elle qui l'entraînera dans les coulisses les plus sombres de la guerre.

Du côté de la forme...


La seconde guerre mondiale est un sujet qui, vous le savez peut-être, me trouble toujours très particulièrement d'autant lorsqu'il est question de ces héros de l'ombre qui ont protégé des juifs ou qui se sont battus pour la liberté.

Dès le début de ce roman, j'ai éprouvé une tendresse sans faille pour Hanneke, une adolescente trop jeune pour vivre la guerre mais trop âgée pour la passer sans s'en apercevoir. Bien que trop jeune, elle va donc se lancer dans un combat pour la liberté mais surtout dans un combat pour une vie la plus confortable possible et la plus juste possible.

Ce roman a l'intérêt de s'intéresser, pour la jeunesse, à un angle moins vu dans la littérature : celui de la Résistance et des héros de l'ombre. D'ailleurs, au fil du roman, le lecteur va être invité à s'intéresser de plus en plus à cet univers et à ses enjeux. Va être invité à comprendre les règles régissant ce milieu et les limites entre la volonté de bien faire et les risques à ne pas prendre.

Et puis, l'histoire va nous immerger dans une intrigue ayant tous les codes du thriller au sein duquel Hanneke va devoir, malgré son jeune âge, mené une véritable enquête afin de retrouver la disparue. L'idée d'une adolescente menant l'enquête peut paraître un peu étrange et peu crédible mais l'auteur parvient à nous immerger dans son histoire et à nous faire croire à l'impossible.

Enfin, au-delà de l'intrigue prenante et troublante, ce sont des personnages sublimes que l'auteur nous invite à rencontrer. Des personnages bien plus matures que des jeunes gens du même âge aujourd'hui mais aussi des personnages qui, comme tous les jeunes, rêvent d'amitié et d'amour. Alors, quand les émotions les plus fortes s'immiscent au coeur de la guerre, la force de vivre est un message qui met des frissons.

Le style de l'auteur n'a rien de particulièrement remarquable par rapport à d'autres mais elle sait nous immerger dans son histoire, nous faire aimer ses personnages et nous faire réfléchir sur ce qui a pu arriver à la disparu. Si la guerre est omniprésente dans ce roman, l'espoir et l'envie de vivre sont au devant de la scène et cela fait du bien, beaucoup de bien.

En conclusion...

Voici un roman que j'avais la plus grande hâte de pouvoir lire et dans lequel je me suis plongée sans la moindre hésitation. Voici un roman sur un thème qui me touche tout particulièrement et qui a su m'embarquer tant par son univers que par son intrigue. Voici un roman que je ne saurai trop vous conseiller pour découvrir la force des héros de l'ombre.
Il ne fait aucun doute que je lirai un autre roman de l'auteur si j'en ai l'occasion.

1 commentaire:

  1. Je confirme, ce roman a l'air vraiment très beau, je note avec envie !

    RépondreSupprimer