jeudi 9 février 2017

Marked men, 3 - Jay Crownover



Infos sur le livre

éditions : Hugo&cie
date de publication : 12-05-2016
pages : 440
prix : 17€

Résumé éditeur

Intrépide et pleine de vie, Cora Lewis est aussi celle qui veille sur ses amis " bad boys " tatoueurs, d ans le salon Marked où elle officie comme perceuse. Derrière son apparente joie se cache un coeur brisé et Cora est bien décidée à ne plus jamais se laisser embraser par une passion dévorante. Elle attend maintenant l'homme parfait, sans bagages douloureux ni histoire dramatique, avec qui elle pourra s'engager. Et elle rencontre Rome Archer. Sous ses airs rassurants d'ancien soldat, Rome est en fait têtu, autoritaire et rigide. Pas très " homme parfait " ! Et surtout il revient du front... Si Rome avait l'habitude d'être le grand frère protecteur, le fils aimant, le b on soldat, aujourd'hui il n'est aucun de ces hommes-là. Traumatisé, il cherche un moyen de survivre et de reprendre le cours de sa vie, malgré les démons de la guerre qui le rongent. Pour cela, il pensait être seul, jusqu'à ce que Cora débarque dans sa vie et l'éclaire de mille couleurs. Parfois les mauvais choix sont les meilleurs.

Pourquoi ce livre ?


Merci aux éditions Hugo&cie grâce auxquelles j'ai pu découvrir le troisième volet de cette saga dont j'avais déjà beaucoup aimé les deux premiers tomes.

De quoi est-il question ?


Depuis sa séparation difficile avec celui qu'elle s'apprêtait à épouser, Cora ne fait plus confiance à la gente masculine. Elle n'est d'ailleurs pas la dernière lorsqu'il s'agit de remettre à sa place un homme trop entreprenant ou au comportement qu'elle juge déplacé. C'est notamment le cas avec Rome, le frère aîné de son collègue et ami Rule.

Durant de longues années c'est Rome qui a protégé sa famille et fait en sorte qu'elle ne se déchire pas totalement. Cachant le secret de son frère Rémy et couvrant les multiples erreurs de Rule, Rome n'a que rarement pensé à lui sauf le jour où il a décidé de s'engager pour l'armée. Depuis, Rome a fait la guerre et en est revenu, en est revenu changer à jamais.

Alors que, de toute évidence, rien ne peut rapprocher Cora et Rome, alors que ces deux-là n'ont rien en commun et ont plutôt tendance à se manger le nez lorsqu'ils se retrouvent l'un en face l'autre, le hasard va les réunir. Et alors que Cora rêvait de l'homme idéal, elle va se découvrir attendrie et touchée par un homme brisé loin de l'idéal masculin dont elle rêve.

Du côté de la forme...


Voici une saga que je suis depuis ses débuts avec le plus vif intérêt. Moi qui ne m'intéresse que de très loin à la musique métal et aux tatouage, je me suis laissée embarquée dans cet univers. Et si Rome ne fait pas partie des hommes tatoués de cet univers, j'avais grand hâte de découvrir son histoire d'autant plus après l'avoir beaucoup apprécié dans le premier volet.

Avant même le début de son roman, l'auteure nous prévient : ce tome sera un peu différent des autres en ce que le personnage principal n'est pas "marqué" au sens que l'on peut l'entendre de prime abord mais marqué au sens plus psychologique du terme et marquant dans sa chair suite à la guerre qu'il a mené. Le terme "marked" prend alors ici une importance forte et troublante.

Si au fil de ce roman il est parfois difficile d'admettre le comportant de Rome, il est cependant aisé de le comprendre avec une plongée dans les traumatismes de guerre. Et si j'ai déjà pu vous parler par le passé des traumatismes dus à la guerre de 14 ou à la guerre de 39, il est plus rare de trouver des romans de guerres plus actuelles tout aussi, voire plus, terribles.

Dans ce roman, nous allons suivre la reconstruction de deux êtres un peu perdus. Rome pour ce que nous avons abordé et Cora qui ne fait plus confiance à l'amour ou plutôt recherche tant de perfection dans l'amour qu'elle finit par passer à côté. L'auteure montre alors avec beaucoup de talent combien l'amour et la relation entre les êtres peut guérir de nombreuses blessures.

Ce que j'ai apprécié ici, c'est de voir l'intérêt que met l'auteur à ne pas seulement nous offrir une histoire physique mais aussi une histoire où il va s'agir de voir comment ont évolué les autres couples depuis leur propre histoire. J'ai été particulièrement touchée par le mariage entre Shaw et Rule qui présente l'importance de l'engagement pour tirer un trait sur le passé.

Une nouvelle fois j'ai été embarquée par le style de l'auteure qui sait nous faire aimer ses personnages tout en nous plongeant au coeur de leurs souffrances. L'auteure sait nous rendre son roman addictif et nous faire réfléchir sur ces moments de notre vie, elle sait nous troubler et nous faire aimer des personnages sur lesquels nous ne nous serions pas forcément retourné dans la rue.

En conclusion...


Voici un roman que j'avais hâte de découvrir mais que je n'osais lire avant d'avoir le tome 4 entre les mains, une peur de ne plus avoir cette série à mettre sous la dent sans doute... Ce tome m'a profondément troublée en ce qu'il traite d'un sujet très actuel, très important et malheureusement trop tabou : le traumatisme de guerre. Un roman à découvrir ne serait-ce que pour ça.
Je vais désormais attendre ma lecture du tome 4 avec grande impatience d'autant avec la fin réservée par celui-ci.

1 commentaire:

  1. Ah, Rome est sûrement le personnage sur lequel j'ai le plus craqué !

    RépondreSupprimer