vendredi 19 janvier 2018

Pascalou - Albert Ducloz



Infos sur le livre

éditions : De Borée
date de publication : 18-01-2018
pages : 320
prix : 19,90€

Résumé éditeur


A la suite d'un accident de voiture, Pascalou et sa jeune soeur se retrouvent orphelins et placés en foyer. Baudouin, l'oncle de Pascalou, devient son tuteur. Il en profite pour utiliser pour son propre compte la maison de son frère défunt. Lors d'une dispute entre Pascalou et son oncle, ce dernier bascule par la fenêtre et accuse son neveu de l'avoir poussé pour tenter de le tuer. C'est le début des ennuis judiciaires pour le jeune garçon. A sa majorité, l'horizon s'éclaire. Il est enfin libre, retrouve Charlotte, son amour de jeunesse, et ouvre une librairie, mais son oncle continue de remuer le passé : Pascalou arrivera-t-il à prouver que son oncle l'accuse à tort ?

Pourquoi ce livre ?


Merci aux éditions De Borée grâce auxquelles j'ai pu découvrir ce nouveau roman de l'auteur que j'étais très curieuse de pouvoir découvrir.

De quoi est-il question ?


En 1968, alors qu'il menait jusqu'alors une existence paisible, le destin du jeune Pascalou bascule. Victime d'un accident de voiture sur un petit chemin de campagne, seuls sa jeune soeur et lui en ressortent vivants, vivants mais orphelins. Autorités obligent, les voilà confier à un foyer où leur tante Edwige, que Pascalou aime beaucoup, leur rend régulièrement visite.

Mais bientôt, Pascalou émet le désir de revoir son ancienne maison. Contre l'interdiction de la directrice du foyer où il désormais, l'enfant décide d'entrer. C'est alors qu'il découvre que son oncle Baudoin, frère de son père, se sert des lieux pour entreposer les meubles de son commerce. En colère et par désir de vengeance, l'enfant décide de rayer les meubles avec l'ambition de voir partir son oncle de chez lui.

Tout va alors se succéder à une vitesse vertigineuse jusqu'à ce que, lors d'une dispute sur l'appartenance de la maison, l'oncle Baudoin se prenne les pieds dans un fil et bascule par la fenêtre. Blessé mais vivant, Baudoin accuse Pascalou de l'avoir poussé. Le début d'une descente aux enfers pour le garçon, qui durant des années, devra se battre pour faire reconnaître son innocence.

Du côté de la forme...


Ce roman, je savais depuis pas mal de temps, et ce grâce à l'auteur, qu'il allait sortir. Aussi, dès que je l'ai eu entre les mains, je n'ai pas tardé à le commencer. Parce qu'il est tiré d'un fait réel, j'étais d'autant plus curieuse de découvrir cette histoire et je suis très contente du moment que j'ai passé.

Tout commence par l'enfance de deux frères, dans les années 40. Dans ce prologue, nous découvrons Baudoin et Bertrand, deux frères en pleine rivalité dont nul ne connait la cause mais une rivalité bien réelle et à laquelle l'avenir donnera tout pouvoir, se répercutant entre Baudoin et le fils de Bertrand, Pascalou. En cela, l'auteur dépeint avec brio les rencoeurs familiales et ce qu'elles peuvent engendrer.

Nous découvrons donc ici Pascalou, un jeune garçon pour lequel je me suis très vite prise d'affection mais pour lequel, également, j'ai eu beaucoup d'admiration. Certes, l'enfant va se retrouver orphelin trop tôt et on ne peut ne pas être touché par l'horreur qui s'abat sur lui. Mais Pascalou est aussi un enfant qui sait ce qu'il veut et dont la vivacité d'esprit l'amènera à se frotter sans craintes aux querelles familiales.

Mais là où nous aurions pu attendre un roman familiale parmi tant d'autres, c'est dans un univers de justice que le lecteur va être entraîné. Pascalou accusé d'avoir tenté de tuer son oncle, c'est au milieu des juges et des avocats que l'enfant va se retrouver et en cela, le roman prend peu à peu des allures de thriller et de grande évasion. Tout cela au coeur du meilleur et du pire de l'être humain.

Car si tout le roman sera axé sur la volonté de Pascalou à faire reconnaître son innocence, avec une montée progressive de l'ambiance, ce roman est aussi un magnifique tableau de relations humaines ou l'amour est salvateur : l'amour d'une épouse, l'amour d'une tante, l'amour d'une éducatrice qui rappelle combien cette profession peut être importante avec des personnes essentielles dans la vie des enfants qui leur sont confiées.

C'est avec un immense plaisir que j'ai retrouvé ici un nouveau roman d'un auteur que je suis depuis quelques années maintenant. Dans un genre un peu différent ce qu'il propose habituellement, Albert Ducloz nous entraîne ici, certes, dans une histoire familiale rondement menée mais également dans un univers judiciaire dans tout ce qu'il peut avoir de plus odieux et de plus dérangeant. Bravo !

En conclusion...


Voici un roman que j'attendais depuis plusieurs mois et que j'ai dévoré en un rien de temps, prise avec Pascalou dans le tourbillon que sera sa vie entre son enfance et le début de sa vie adulte. Entre une innocence à prouver et une vie à reconstruire, rien ne sera simple pour ce jeune garçon dont le poids la famille pèse sur ses épaules, un aspect habilement mené par l'auteur. Un roman à découvrir.
Il va de soi que je lirai dès que je le pourrai un autre roman de l'auteur...

1 commentaire:

  1. Ça m'a l'air d'être une très belle histoire, alors pourquoi pas !

    RépondreSupprimer