jeudi 14 juin 2018

Le dernier espoir de Vercingétorix - Jean-François Perret



Infos sur le livre

édtions : De Borée
date de publication : 14-06-2018
pages
prix : 18,90€

Résumé éditeur


52 av. J.-C. après la bataille d'Alésia. Jules César a fait prisonnier Vercingétorix. Niamh, jeune fille éduenne rebelle, a échangé un baiser avec le chef arverne avant sa capture. Eprise, elle prend la tête d'une conspiration pour le libérer aidée du jeune Corcoran, son frère de sang, et de quelques vaillants et fidèles soldats.

Pourquoi ce livre ?


Merci aux éditions De Borée grâce auxquelles j'ai pu découvrir ce roman qui me tentait énormément, me permettant ainsi de découvrir un auteur que je n'avais jamais lu.

De quoi est-il question ?


En 52 avant Jésus-Christ, Jules César a envahi la Gaulle et fait prisonnier Vercingétorix à Allésia tendis-que Niamh, la compagne de ce dernier, se souvient. Elle se souvient de sa rencontre avec l’homme qu’elle aime, d’un baiser, d’un moment passés ensemble ou encore de ce qu’était la vie avant César et ses troupes.

Ravagé par la douleur, la jeune femme sans histoire va tout tenter pour faire libérer l’homme qu’elle aime alors même que les troupes avancent. Une entreprise risquée alors que Vercingétorix subit humiliations et privations, tendis-que César, sûr de sa toute-puissance prend plaisir à la situation présente.

Le chef des Gaules est pris, la Gaule est vaincue. L'arverne est perdu, César triomphe. Mais face à cette défaite, quelques-uns veulent encore croire qu’un espoir est possible. Et quel meilleur espoir que celui de l'amour, que celui de la jeunesse qui surviendra et qui devra espérer un monde bien différent de celui qui se profile.

Du côté de la forme...


Lorsque j'ai vu l'annonce de ce roman, j'ai immédiatement été attirée et ce même si je dois bien reconnaître qu'en 52 avant Jésus-Christ, à part Astérix, je n'y connais pas grand-chose. Je me suis donc plongée avec envie dans cette lecture et c'est ravie que j'en ressors.

Par définition, le roman historique se sert de l'histoire pour établir une fiction à partir d'elle. Le roman historique est donc un travail de recherche où les points de vue sont croisés au nom d'une intrigue. Mais ici, seule La Guerre des Gaules de César, ainsi qu'il est dit dans le prologue, peut servir de source. Les autres points de vue sont donc ici tissés de toutes pièces et ça marche !

L'auteur parvient donc à nous rendre attachants des personnages historiques dont nous n'avons jamais entendu la voix tels que, justement, Vercingétorix. Au fil du roman nous allons le voir dans sa cellule, nous allons le voir s'affaiblir, nous allons le voir perdre espoir ou garder confiance. Je n'aurais pas cru pouvoir éprouver autant d'émotion pour un personnage historique tel que celui-ci et pourtant...

Mais ce qui rend vraiment ce roman unique, c'est l'accent mis autour de Niamh qui va porter cette histoire du point de vue l'émotion, du femme prête à tout pour sauver un homme dont elle est tomber amoureuse. La grâce et la passion féminines face aux affres de l'histoire. Intemporel et tellement vrai ! C'est elle qui fait de ce roman une fiction et c'est par elle que, même connaissant l'issue, le lecteur se laisse prendre au roman.

C'est avec beaucoup de talent que l'auteur mêle dans son roman les points de vue, passant de celui de César à celui de Vercingétorix et en passant bien sûr souvent par celui de Niamh. Les voix se mêlent pour nous offrir une vision plus touchante et plus humaine de l'histoire où les faits et les dates ne sont que peu de choses faces aux émotions de chaque protagoniste.

Et si l'auteur parvient à cela, c'est grâce à un style tout à fait incroyable, autant travaillé que passionné, aussi fort nous émouvoir que pour nous enseigner. Chaque mot compte et a été réfléchi, chaque scène semble avoir été travaillé des dizaines de fois sans que cela ne se sente vraiment par des lourdeurs. Les larmes montent alors même que nous en apprenons plus que par tout autre livre d'histoire sur cette période.

En conclusion...


Voici un roman que j'ai tout simplement dévoré et qui m'a semblé totalement différent de tout ce que j'ai déjà eu l'occasion de lire. Voici un roman qui nous frappe de sa justesse car même si nous savons que beaucoup d'éléments sont fiction, tout aurait pu se passer exactement comme ça. Voici un roman historique qui sonne de manière très actuelle et qui fait réfléchir.
Je lirai avec plaisir d'autres livres de l'auteur et s'il n'en est pas tout à fait un ce roman est passé très près du coup de coeur.

1 commentaire:

  1. Hou là, je crois que c'est beaucoup trop Historique pour moi malheureusement...

    RépondreSupprimer