mercredi 18 février 2015

Mère parfaite - Casey B. Dolan



Infos sur le livre

éditions : Denoël
traduction : Arnaud Baignot et Perrine Chambon
date de publication : 15-01-2015
pages : 416
prix : 21,50

Résumé éditeur


Après une jeunesse malheureuse, Amber commence des études à l'université. Elle rencontre Wade, qui tombe fou amoureux d'elle et l'épouse. Très vite, Amber se retrouve enceinte et accouche de Tyler. Elle joue les femmes dévouées et les mères comblées. Mais ce n'est qu'une façade, elle n'aime plus son mari et se révèle incapable de nouer une relation avec son fils, dont elle a du mal à accepter l'hostilité sourde. Le climat familial est de plus en plus pénible, et seule la présence de Joshua, le meilleur ami de Tyler, détend un peu l'atmosphère : adolescent rejeté par sa famille, il finit par s'installer avec eux... Quelques années plus tard, Amber est retrouvée morte, "euthanasiée" à l'hôpital où elle était soignée pour un cancer très agressif. Seuls trois hommes ont vu Amber la nuit de son décès : Wade, le mari délaissé, Tyler, le fils hostile, et Joshua, qui s'était considérablement rapproché d'Amber les derniers mois. Chacun avait des raisons de la tuer, que ce soit par amour ou par haine. Quand la vérité finit par éclater, c'est un véritable coup de tonnerre...

Pourquoi ce livre ?

A la lecture du résumé de ce roman, j'ai eu immédiatement envie de ce roman et je remercie vivement les éditions Denoël de m'avoir permis de le découvrir.

De quoi est-il question ?

Amber est mariée et est mère d'un fils qu'elle adore. En apparence, une petite vie parfaite. Mais cette vie n'est là que pour cacher les souffrances de cette femme. Des souffrances plus profondes remontant à son enfance, à sa jeunesse, ou des souffrances liées aux diverses fausses couches qu'elle a pu faire après la naissance de son fils.

Dans un journal, Amber raconte les épreuves qui ont marqué sa vie et les moments d'espoir qui ont été les siens comme sa rencontre avec Joshua, le meilleur ami de son fils. Elle raconte ses doutes, ses erreurs et les incompréhensions qui ont peu à peu détruit sa famille. Elle raconte comment les événements du passé ont marqué la totalité de sa vie et comment ses choix ont pu tout bouleverser au sein de la petite vie tranquille qu'elle croyait mener.

Mais voilà qu'Amber se retrouve atteinte d'un cancer, je ne vous en dirai pas plus à ce sujet car c'est là un événement qui arrive plutôt tardivement dans le roman et qui vaut d'être découvert dans son intégralité lors de la lecture. Et, un soir, Amber est retrouvée morte, euthanasiée. Qui a pu commettre le crime ? Wade le mari, Tyler le fils ou Joshua qu'Amber a pris sous son aile ? C'est ce que va devoir découvrir, au cours d'entretiens avec chacun d'eux, le docteur Sloane.

Du côté de la forme...

J'ai lu ce roman alors que je sortais d'un énorme coup de coeur, La bibliothèque des coeurs cabossés. Autant dire que je redoutais beaucoup de me plonger dans une nouvelle lecture dans la foulée mais, au final, j'ai à nouveau passé un excellant moment de lecture avec ce titre-ci.

Commençons par les quelques points négatifs que j'ai trouvé à ce roman, il le faut bien. Tout d'abord, je trouve que le résumé en dit beaucoup trop quant au contenu du roman. Du coup, beaucoup de surprises sont gâchées et je trouve cela un petit peu dommage. Ensuite, le début du roman ne laisse pas suffisamment entrevoir les deux époques du romans avec d'un côté le récit d'Amber et de l'autre côté les entretiens entre les protagonistes et la psy. Enfin, contrairement à ce qu'à souhaité l'auteure, je n'ai pas du tout été surprise par la fin que j'avais vu venir de loin. Vraiment dommage. 

Passons maintenant à tout ce qui a pu me plaire dans ce roman et ce en commençant par les personnages que j'ai trouvé absolument magnifiques. Il s'agit là de personnages fouillés, non parfaits mais qui nous touchent, justement, dans leurs imperfections, dans leurs regrets et dans leur façon de nous agacer parfois dans leurs comportements, leurs attitudes et leurs réactions.

L'histoire par elle-même est plutôt originale, et ce surtout dans sa construction avec ces entretiens avec la psy, et je me suis laissée embarquée sans mal au sein de cette famille au bord de l'abîme qui va peu à peu s'enfoncer et s'autodétruire. J'ai aimé les relations entretenues entre les membres de cette famille et j'ai aimé les rebondissements que nous réserve l'auteur même si ces rebondissements restent attendus.

Enfin, j'ai aimé la plume de l'auteur qui sait parfaitement changer de ton en fonction des personnages et qui sait nous entraîner dans son histoire en nous rendant complètement accro à son roman qu'il est tout simplement impossible de lâcher. Car une fois que nous ouvrons ce livre, il est tout simplement impossible de le lâcher. L'auteure sait nous faire ressentir les émotions de ses personnages, sait nous faire sourire, sait nous faire pleurer, sait nous mettre en colère aussi parfois.

Mais ce que j'ai aimé surtout avec ce roman, c'est toute la passion que l'auteure transmet à travers son livre, une passion qui prend aux tripes et qui, on le sent, l'a elle-même prise aux tripes lors de l'écriture. Car ce roman est avant tout un roman de la passion sous toutes ses formes, un roman qui nous propulse dans une ambiance à la fois prenante et troublante absolument extraordinaire.

En conclusion...

Voici un roman qui, malgré ses quelques défauts, est un roman poignant et addictif dont on ne ressort pas indemne. Un roman qui nous fait réfléchir sur nos pères, nos mères et nos enfants. Un roman à la fois proche et on ne peut plus éloigné de tout ce que l'on connait. 
Je dirais donc que j'ai passé un excellant moment avec ce roman et, si vous aimez les romans de famille qui font sourire et pleurer, ce roman est fait pour vous ! Moi, pour un premier roman, je dis bravo. Je lirai sans hésiter le prochain.

2 commentaires:

  1. J'aime beaucoup la couverture et ce genre de roman . Je note.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vraiment aimé, une très jolie découverte :)

    RépondreSupprimer