mercredi 18 novembre 2015

Une île sous la pluie - Morgane de Cadier et Florian Pigé



Infos sur le livre

éditions : Balivernes
date de publication : 24-10-2015
pages : 36
prix : 13€

Résumé éditeur


Non loin d'ici, il existe une île où il pleut tous les jours, du matin jusqu'au soir. Les habitants sont des chats bien élevés qui ne sortent jamais sans leur parapluie. Mais un jour, venu de l'île voisine où il ne pleut jamais, un chat bien différent arrive parmi eux...

Pourquoi ce livre ?


Merci aux éditions Balivernes pour l'envoi de cet album qui m'intriguait beaucoup de par le fait qu'il s'agisse de chats mais surtout de par le fait qu'il traite du thème de la différence, thème ô combien important, de manière originale.

De quoi est-il question ?


Dans notre monde, deux mondes se font face : d'un côté, une île citadine avec des chats bien mis et distingués, une île où il pleut sans cesse. De l'autre, une île un peu sauvage où le soleil brille mais aucun des chats citadins n'irait voir ce qui se passe de l'autre côté... Et si un chat sauvageon venait, lui, chez les chats citadins ?

Lorsque le sauvageon arrive en ville, il étonne, il surprend. Les chats citadins s'interrogent sur ce drôle de matou qui ne craint pas les flaques et ne mange pas de manière très convenable. Ce petit sauvageon doit apprendre les bonnes manières et va donc devoir apprendre, s'il veut rester en ville, à être bien habiller, à aller à l'école et à se comporter comme il se doit.

Mais un petit sauvageon peut-il s'habituer à un costume ? Peut-il devenir ce qu'il n'est pas ? Deviendra-t-il conforme à l'image que l'on veut de lui simplement parce qu'elle est la norme ? Et son naturel ne pourrait-il pas, au final, être ce qui sera le mieux en cas de coup dur ?

Du côté de la forme...


Vous le savez, depuis mon passage chez Lire et faire lire, les albums jeunesses sont des livres qui m'intéressent tout particulièrement et surtout lorsqu'ils traitent de la différence, le fait qu'il s'agisse de chats était un peu plus non négligeable.

La première chose à noter dans cet album c'est la parfaite adhésion entre un sujet connu et une vraie originalité. Le thème de la différence est un thème très souvent traité dans les albums pour la jeunesse mais ici, le thème est traité tout en poésie et selon le principe de la norme : celui qui est différent est-il moins respectable parce qu'il est en minorité ?

Les auteurs sont en plein dans les sentiers battus lorsqu'ils expriment la pluie en ville : en ville, c'est moche et il pleut, cliché mais cliché qui fonctionne et qui dit bien ce qu'il veut dire symboliquement parlant, la ville est triste car tout le monde répond aux mêmes normes  ; métro, boulot, dodo. Mais ici, le cliché est poussé à son paroxysme avec des gens (des chats) qui, non seulement sont tristes, mais sont en plus peu aimables.

Mais ici, le point fort de l'album est d'avoir placé le thème de la différence sous l'oeil de la norme et de celui qui sort de la norme et qui dérange. Celui qui dérange doit alors changer pour correspondre à la norme afin de ne plus perturber la norme, la norme semblant être la seule attitude qui vaille et soit respectable et honorable. Nous ne sommes alors pas loin des totalitarismes et cet album sera intéressant pour aborder le sujet avec les enfants.

Or, la fin de l'album démontrera que la différence peut aussi avoir du bon et je dois bien dire que j'ai totalement adhéré à cette fin que j'ai trouvé à la fois poétique, subtile et pleine de réflexion. Il faut dire aussi que l'objet-livre et le graphisme aident bien à cette poésie avec des illustrations réfléchies et des visages très expressifs qui nous plongent sans mal dans l'histoire.

En conclusion...


Voici un album comme je les aime avec une histoire très touchante, une réflexion très intéressante et un graphisme qui plaira autant aux petits qu'aux grands. Cet album pourra aussi être présentés à tous les âges : les plus petits verront le chat rejetés tendis que les plus grands verront une similitude avec l'Histoire. Un album que je conseillerai donc sans mal aux enseignants.
Je ne connaissais pas jusqu'alors le travail de l'auteure et de l'illustrateur et suis ravie d'avoir pu le découvrir, je m'intéresserai donc sans hésiter à leur prochain livre.

1 commentaire:

  1. Je dois dire que cet album a l'air tout simplement magnifique !

    RépondreSupprimer