mercredi 30 octobre 2019

Chère Fubuki Katana - Annelise Heurtier



Infos sur le livre

éditions : Casterman
date de publication : 28-08-2019
pages : 305
prix : 14,90€


Résumé éditeur

Au lycée ou même chez soi, quand on vit au Japon, on n'étale pas ses problèmes. Pourtant, Emi aurait beaucoup à dire : le harcèlement qu'elle subit, l'attitude de ses parents... et surtout cette culpabilité qu'elle essaie d'enfouir depuis plusieurs mois. Emi ne se confie jamais. Elle se réfugie dans ses mangas et fait semblant que tout va bien. Jusqu'à ce qu'une rencontre lui donne envie de s'ouvrir enfin. Mais à qui peut-on se fier dans une société où les apparences peuvent l'emporter sur la vérité ?

Pourquoi ce livre ?

Depuis quelques années maintenant, Annelise Heurtier fait partie des autrices jeunesse incontournables pour moi. Ce nouveau roman m'intriguait tout particulièrement.

De quoi est-il question ?

Emi est une adolescente japonnaise ayant été élevée selon les bonnes moeurs de son pays : garder pour soi ses problèmes, le groupe prévalant sur l'individu, l'unité familiale comptant avant le reste. Mais au milieu de tout ça, comment supporter le harcèlement au lycée si ce n'est en se réfugiant dans un monde imaginaire peuplé de mangas et de rêves ?

L'adolescente survit comme elle le peut dans sa souffrance quotidienne et tente de passer un peu de temps dans un café proche de chez elle jusqu'au jour où elle rencontre Hana, une adolescente à peine plus âgée qu'elle a qui elle se surprend, très vite, à vouloir se confier. Une adolescente qui sera son inspiration pour un projet scolaire et son soutien pour résister à ses harceleuses.

Mais la vérité, c'est aussi qu'Emi cache un lourd passé, un passé dont elle a honte et qui est aux origines de tout, un passé ayant un lien étroit avec les stéréotypes et racismes ordinaires japonais qui peuvent porter une personne aux nues ou, au contraire, la rabaisser aux plus bas rangs de la société. Si elle veut se libérer de ses peurs, Emi devra d'abord se libérer de ce passé.

Du côté de la forme...

Les romans d'Annelise Heurtier sont toujours des romans intelligents et forts ayant pour ambition d'amener les jeunes vers des réflexions et des questionnements à la fois proches d'eux et à la fois les ouvrant sur le monde. Un pari gagné une fois encore.

Cette fois, c'est au Japon que l'autrice nous entraîner avec cette volonté de nous parler à la fois d'un pays dont nous ne savons pas grand-chose quand on ne s'y intéresse pas, le Japon, et à la fois de problématiques très actuelles et rassemblant tous les adolescents du monde : le harcèlement et la souffrance de ceux qui en sont victimes.

Emi est une jeune fille qui m'a beaucoup touchée en ce qu'elle est victime non seulement de la peur qui la ronge mais également de son éducation qui la pousse au silence. Sans compter sur ce secret qui la ronge plus encore et qui la laisse penser qu'elle est responsable de ce qu'elle vit. Un ensemble de sentiments bien difficiles à gérer pour une adolescente qu'on a juste envie de prendre dans nos bras.

Ce roman est celui de l'individualité au sein du groupe, celui de la souffrance qu'il faut cacher mais aussi celui de l'amitié en réponse à de bien nombreux doutes. Une amitié qui fait du bien au coeur des souffrances et qui donne à voir un horizon différent tout en parlant aux jeunes d'une couche bien laissée à part de la société japonnaise, de quoi en apprendre plus sur ces moeurs.

Et puis, au milieu de tout ça, il y a ces lettres, ces lettres que le lecteur ne comprend pas vraiment, ces lettres qui semblent ne rien à avoir à voir avec le reste de l'histoire mais qui vont finalement trouver leur sens, un sens que, je dois bien l'avouer, je n'avais absolument pas vu venir et qui a su me surprendre et me faire poser pas mal de questions.

C'est avec un bonheur incroyable que je me suis replonger dans la plume si délicate de l'autrice qui sait poser les bonnes questions et nous entraîner dans une intrigue à la fois forte et touchante avec un côté très addictif qui est toujours appréciable. Une écriture qui sait aussi nous plonger dans le coeur des tourments des personnages.

En conclusion... 

Voici un roman que j'étais plus que curieuse de découvrir et que j'ai dévoré une nouvelle fois entre émotion, addiction et volonté d'en apprendre plus sur une culture qui, je l'avoue, m'échappe un peu. Voici un roman qui sait donner envie d'en apprendre plus sur les sujets traités par l'autrice tout en nous offrant des personnages forts qu'on aimerait à rencontrer.
Un roman à mettre entre toutes les mains et qui sort des sentiers battus. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire