vendredi 26 septembre 2014

Les jolies choses - Virginie Despentes


Infos sur le livre

éditeur : J'ai lu


Résumé éditeur

Pauline et Claudine sont soeurs jumelles et pourtant, tout les sépare. La première, rebelle et fidèle, refuse le compromis. La seconde, fonceuse et paumée, aime séduire et plaire. Mais quand cette dernière se suicide, Pauline prend sa place et bascule dans un monde factice et frelaté. Virginie Despentes trace le portrait de cette femme éprise de vérité, à la fois garce et martyre dont la descente aux enfers est un appel désespéré à la douceur et à l'amour.


Pourquoi ce livre ?
C'est suite aux conseils de l'un de mes profs de fac que je me suis lancée dans cette lecture. J'étais donc plutôt confiante et ne m'attendais certainement pas à ce type de livre !

De quoi est-il question ?

Pauline et Claudine sont deux soeurs jumelles que tout oppose : l'une est froide, l'autre aime être entourée de monde. L'une est un garçon manqué, l'autre aime aguicher. Mais lorsque Claudine se suicide, Pauline prend sa place faisant la découverte d'un monde qui lui était inconnu mais auquel elle aimera s'adapter...

Dès le début du roman, nous faisons la connaissance de Claudine, une jeune femme exubérante n'ayant peur ni d'un comportement parfois limite ni des mots encore plus limite. Pourtant, cette jeune femme va mal et un soir, alors qu'elle est seule, elle se suicide. Lorsque son compagnon rentrera à la maison, accompagné de la soeur jumelle de Claudine, Pauline, celle-ci décidera sur un coup de tête de prendre la place de sa soeur.

Commencera alors pour la jeune fille une vie fort éloignée de tout ce qu'elle connaissait, une vie qui lèvera ses inhibitions et qui l'entraînera dans le monde de l'argent facile et de la débauche. Une vie à laquelle elle prendra goût sans pour autant renier totalement le caractère qu'elle avait auparavant.


Du côté de la forme...

Voici un roman que je m'attendais vraiment à aimer. Un conseil d'un prof de fac doublé d'un résumé plutôt tentant et prometteur, j'avais vraiment confiance. Mais ne sachant pas du tout dans quoi je m'embarquais avec ce roman, autant dire que j'ai été pour le moins déroutée par cette lecture.

Je n'aime pas faire une mauvaise critique d'un livre car je tente toujours de me mettre à la place de l'auteure qui lira mon avis mais il se trouve que, ici, je ressors plus que mitigée de ce livre qui m'a énormément déstabilisée et ce pour diverses raisons.

L'intrigue annoncée m'avait vraiment tentée lors de mon achat de ce livre. L'idée d'une soeur qui prend la place de sa jumelle, ça avait un côté histoire de famille doublé de prévisions de mensonges et de calculs qui auraient pu être vraiment pas mal. Or, ce n'est pas cet aspect-là que l'auteure a choisi de mettre en avant dans son roman et ce fut la première chose qui me déstabilisa car ce que l'auteure a choisi de privilégier dans son livre, c'est la vie de débauche à laquelle Claudine prenait part et à laquelle Pauline prendra part après la mort de sa soeur. 

Résultat, plutôt qu'une intrigue familiale où l'on aurait pu suivre les doutes d'une jeune fille, c'est un roman où une jeune fille introvertie va littéralement "se lâcher" qui nous est proposé là. Etrange manière de présenter ce sujet. Une manière à laquelle on ne s'attend pas et qui m'a laissé un arrière goût d'une intrigue peu exploitée.

J'ai cependant bien aimé certains passages comme ceux où l'on voit Pauline et Claudine enfants et où l'on comprend un peu mieux comment elles en sont arrivées là. Dans ces moments-là, la psychologie des personnages est alors développée et le livre devient prenant. Car il faut reconnaître que les personnages développés par l'auteure ont quelque chose de fort particulier qui fait que l'on oscille entre haine, amour et pitié à leur égard.

Pour ce qui est du style de l'auteure... Comment vous dire ? C'est sans doute là ce qui m'a le plus perturbée dans cette lecture car le vocabulaire est cru, voire vulgaire, et ces expressions sordides et violentes vous tombent dessus au détour d'une page sans que vous ne l'ayez vu venir. Du coup, j'ai fini par me focaliser là-dessus ce qui m'a sans empêcher d'apprécier le livre comme je l'aurais dû. En tout cas, le travail d'écriture est réel, ce qui est encore plus dérangeant avec ce roman.


En conclusion
J'ai eu, pour diverses raisons citées plus haut, beaucoup de mal à m'impliquer dans ce roman ce que je regrette vivement lorsque j'entends de nombreuses personnes me dire qu'elles apprécient énormément cette auteure. Du coup, je me dis que je suis sans doute passée à côté.
Pour l'instant, je ne pense donc pas lire un autre roman de l'auteure mais, qui sait, peut-être tenterai-je un autre titre à l'occasion. 

---------------------------------------------------------

A noter

Près d'un an après ma lecture de ce roman, je suis en train de réviser mon jugement pour avoir eu la chance de rencontrer l'auteure, la rencontrer dans tous les sens du terme. Je vais donc relire un autre de ses romans maintenant que je sais à quoi m'attendre. A voir... (30-03-2015)

1 commentaire:

  1. bonjour, je suis etudiante de francais a Indonesie en derniere semestre. Maintenant, j'ecrit le memoire sur le roman de Virginie Despentes, Les Jolies Choses. Je voudrais votre aider. Merci beaucoup pour me reponse. :))

    RépondreSupprimer