vendredi 18 mai 2018

Le grand livre des guilis - Dedieu

Infos sur le livre

éditions : Saltimbanque
date de publication : 08-03-2018
pages : 12
prix : 13,90€

Résumé éditeur


Voici un album tout carton où l'enfant devient le héros de l'histoire. Il interagit dans le récit et va en changer la fin qui semblait pourtant déjà écrite.

Pourquoi ce livre ?


Merci aux éditions Saltimbanque grâce auxquelles j'ai pu découvrir cet album à la couverture très mignonne et au sujet plutôt intéressant.

Mon avis...


Un loup veut croquer un mouton, un lion veut dévorer une antilope, un serpent veut avaler une grenouille... Et puis il y a les autres prédateurs... Les proies, elles, sont en danger et une seule personne peut les sauver... Cette personne, c'est le petit lecteur qui, du bout du doigt, fera des guilis au prédateurs, permettant ainsi aux proies de s'échapper.

Lorsque j'ai vu l'annonce de cet album, j'ai craqué sur sa couverture. Et puis, n'ayant jamais vraiment parler ici des livres à toucher, je me suis dit que c'était là l'occasion même si, maintenant, je me sens bien en peine de vous en parler...

Cet album est un album cartonné très court pour les plus petits mais pas un de ces tous petits albums que l'on perd dans un coin de la chambre. Ici, l'album fait la taille des beaux albums pour les grands frères et les grandes soeurs et ça c'est chouette car cessons cette idée reçu qu'il faut du petit pour les petites mains. Les plus petits aiment les beaux et grands albums qui prennent de la place.

Dans cet album, le jeune enfant pourra apprendre la différence entre proie et prédateur, tout en découvrant des animaux qu'il ne connaît pas forcément : la chouette, l'ours polaire ou l'antilope par exemple. Il pourra aussi apprendre à se familiariser avec des animaux qui inspirent trop souvent la crainte tel que le serpent en leur faisant des "guilis" ce qui apporte beaucoup d'humour à l'album.

Cet ouvrage offre une véritable interactivité à l'enfant non seulement par le jeu du toucher mais également par un jeu de devinettes. Qui veut dévorer la souris ou la grenouille ? Alors on touche et seulement en tournant la page on découvre de quel animal il est question. L'enfant devient le héros, le parent devient un allié et les animaux du livre de véritables amis.

Malheureusement, je reste assez pantoise devant les éléments à toucher. Alors certes je n'ai jamais caressé une chouette, un lion ou un serpent, certes je comprends que la reproduction fidèle ne soit pas évidente mais je reste assez dubitative sur le lien direct entre le véritable animal présenté ici et l'élément à toucher. Ceci dit, les illustrations sont juste magiques et donnent envie de ne plus ressortir de l'ouvrage.

En conclusion...


Voici un album qui m'intriguait pas mal et dont je suis très contente d'avoir pu vous parler. Il s'agit là d'un bel album plein de tendresse et porteur de rire. Un album qui permettra à l'enfant de voir certains animaux différemment. Et si on peut se montrer difficile sur le toucher des poils ou de la peau de serpent, la matière pourra tout de même permettre à l'enfant d'avoir une idée de la chose.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire