vendredi 3 mars 2017

L'intimité du tueur - Pierre Willi



Infos sur le livre

éditions : Fleur Sauvage
date de publication : 29-01-2016
pages : 420
prix : 19,90€

Résumé éditeur


Un tueur en série malade, vieillissant, qui rêve de postérité. Un gendarme traquant une ombre... jusqu'à l'obsession. Une secrétaire enfermée, qui écrit la biographie d'un fou. Et un imposteur... qui a réveillé la bête. Un découpage très cinématographique, de l'action, la noirceur aimable des sentiments... Pour un page-turner aussi intime que diabolique.

Pourquoi ce livre ?


Merci aux éditions Fleur Sauvage grâce auxquelles j'ai pu me plonger dans ce roman à la couverture très classe et au titre très intriguant.

De quoi est-il question ?


Alain Cojeul a, toute sa vie, défié les autorités et échapper à la justice malgré le nombre de crimes qu'il a commis depuis sa jeunesse. Aujourd'hui atteint d'un cancer, l'homme sait qu'il n'en a plus pour longtemps à vivre et décide de faire publier non pas ses confessions mais l'histoire de sa vie, une histoire pour rester dans l'Histoire.

Olivier Jean est policier et depuis deux ans traque le plus grand criminel en série de tous les temps sans parvenir à mettre la main dessus et sans parvenir à trouver la moindre preuve permettant de dire que l'homme qui a été arrêté n'est pas le vrai coupable. Or, les autorités viennent de couper à Olivier tout revenu financier lui permettant de poursuivre ses recherches. Olivier décide de continuer malgré tout...

Nadine Bourgneuf est une jeune femme sans histoire avec un époux qui l'aime, des enfants qui ne posent aucune difficulté et un travail stable qui lui permet, sinon d'être épanouie, au moins de boucler les fins de mois et de mener une vie convenable. Mais Nadine s'ennuie et passe le temps à écrire des romans policiers, toujours refusés par l'édition. Jusqu'au jour où Guy Gillion, éditeur de renom, la contacte...

Du côté de la forme...


Cela faisait un petit moment que je ne m'étais pas plongée dans un bon thriller et je dois avouer que le genre me manquait. Je me suis donc mise à la lecture de ce roman sans attente particulièrement et ne me doutant certainement pas de ce qui m'attendait.

Au cours de ce roman, l'auteur va nous inviter à suivre trois personnages principaux : Cojeul le criminel en série, Olivier le policier déterminé à faire la lumière sur l'affaire qui le ronge et Nadine, jeune femme sans histoire dont la passion pour l'horreur va la basculer elle-même dans l'horreur. Car le thriller commence au moment où Cojeul enlèvera Nadine dans le but de lui faire écrire son histoire.

Tout au long de ma lecture, je me suis sentie dans un épisode de la série à succès Esprits criminels, une série que j'affectionne beaucoup, mais en mieux ! L'auteur nous plonge avec brio tour à tour dans la pensée de son monstre et dans la pensée de sa victime et avec une finesse qu'il convient de constater. Une finesse qui, parfois, étrangement, nous fait même avoir un peu de peine pour le criminel en série.

J'avoue que c'est surtout les scènes avec le policier auxquelles j'ai le moins accroché à l'inverse des scènes en huis-clos qui m'ont à la fois angoissée et passionnée. Il faut dire que le huis-clos fonctionne toujours avec moi mais celui-ci en particulièrement efficace avec la "mission" qui est donnée à Nadine. Un huis-clos d'autant plus efficace par son caractère très cinématographique et de par ses dialogues hors-normes.

J'ai beaucoup apprécié la psychologie que l'auteur offre à ses personnages en jouant sur le manichéisme, certes, mais aussi en nous faisant réfléchir sur ce qui peut nous amener à faire nos choix. Le passé trouble de Cojeul dévoilé et la naïveté de Nadine m'ont particulièrement frappée. D'ailleurs, la mise en abyme de l'écrivain refusé par les éditeurs et prêt à tout pour être publié à de quoi faire réfléchir.

Le style de l'auteur est sans doute ce que je retiendrai le plus de ce roman. Un style novateur et emprunt de cinéma assez indescriptible et qui mérite d'être lu pour s'en faire sa propre idée. Si ce style n'accrochera peut-être pas tous les lecteurs, j'ai pour ma part adoré. Surtout la manière de s'exprimer de Cojeul qui change de tout ce que l'on connaît.

En conclusion...


Voici un roman qui attendait dans ma pal et dont mon seul regret est de ne pas l'avoir lu plus tôt. Voici un roman qui m'a fait éprouver l'effroi du thriller et du huis-clos, tout ce que je peux attendre dans ce type de romans. Voici un roman au style inimitable et qui sait faire réfléchir le lecteur tant sur les monstres qu'à la puissance de la persuasion et à la capacité de chacun à se battre pour sa vie.
Les amateurs du genre devraient apprécier cette lecture d'un auteur que je serais ravie de retrouver à l'occasion avec un autre titre.

1 commentaire:

  1. Ah oui, il a l'air vraiment excellent celui-là, je le note !

    RépondreSupprimer