jeudi 17 septembre 2015

King's Game Origin - Nobuaki Kanazawa



Infos sur le livre

éditions : Lumen
date de publication : 17-09-2015
pages : 408
prix : 15€

Résumé éditeur


4 août 1977, village de Yonaki. Dans ce petit hameau de montagne coupé du reste du monde, un adolescent reçoit une enveloppe noire. À l'intérieur, une invitation à un mystérieux " jeu du roi " accompagnée d'un premier défi macabre : tous les habitants du village âgés de 10 à 20 ans devront toucher un cadavre humain avant la fin de la journée sous peine d'être punis par le roi... Pour les 32 villageois, c'est le début d'une partie d'échecs mortelle contre un ennemi invisible et tout-puissant ! King's Game Origin : découvrez les origines du jeu du roi dans la 3e saison de King's Game ! Plongez dans les entrailles de Yonaki et remontez dans le temps avec cette préquelle terrifiante...

Pourquoi ce livre ?


Merci aux éditions Lumen pour l'envoi de ce troisième volet du jeu du roi, une saga que je suis avec plaisir et dont j'avais hâte de connaître les origines...

De quoi est-il question ?


Nous voici en 1977 dans un petit hameau au coeur du Japon, un hameau replié sur lui-même où les habitants se connaissent tous et où la vie est rythmée par le travail pour les adultes, par l'école ou les études pour les plus jeunes. Jusqu'au jour où l'un des ados du village reçoit une drôle de lettre leur annonçant que, dès lors, tout le village joue au Jeu du roi...

Après une première épreuve pour une "mise en bouche", une épreuve où les adolescents du village devront toucher un cadavre, chacun sait que ce "jeu" n'a en réalité rien d'un jeu puisque la sentence en cas de désobéissance est, sans alternative, la mort. Mais à partir de là, les épreuves seront de plus en plus horribles et les sentences aussi. Les vraies personnalités des "joueurs" voient alors le jour.

Kazunari, 16 ans, va assister, impuissant, à la prise de pouvoir du jeu sur les habitants de son village, à la métamorphose de ses amis, aux sentences infligées par le roi, aux lettres et ordres qui ne cessent d'arriver, poussant les habitants au meurtre et à la folie...

Du côté de la forme...


Après avoir lu les deux premiers tomes de cette série, j'étais très curieuse de découvrir les origines d'un tel enfer, l'enfer qu'on vécu les personnages des premières histoires. Je dois dire que j'attendais beaucoup ce tome sur les origines et je n'ai pas été déçue.

Au début de ce roman, nous nous retrouvons dans un petit village japonnais de la fin des années 1970 et je dois dire que j'ai bien aimé ce cadre qui propose une forme d'enseignement sur un cadre et une période que nous, occidentaux, connaissons fort mal. D'ailleurs, tout au long du roman, l'auteur dissémine des informations sur la vie japonaise, sur les coutumes et sur la vie rurale au sein de son pays.

Puis, commence le jeu du roi, un jeu qui cette fois ne se fera pas via les téléphones portables mais via des lettres que le roi laissera aux quatre coins du village au fil du jeu. A notre époque où nous ne vivons qu'avec nos téléphones et ordinateurs, j'ai bien aimé ce retour au courrier papier qui rend un peu nostalgique et qui apportait une angoisse supplémentaire à l'intrigue : des sms, peut les envoyer de n'importe où mais une lettre sans timbre, le roi est bien plus proche qu'on ne le pense...

Mais ce qui est surtout très fort avec ce roman c'est, enfin, nous découvrons le secret du jeu du roi, d'où vient l'horreur, comment fonctionne le jeu. Mais chut... je ne vous dirai rien... Tout ce que je peux vous dire, c'est que dans ce troisième roman l'auteur va plus loin dans la personnalité de ses personnages et le roman en devient plus psychologique, moins artificiel. 

Vous vous souvenez peut-être que je reprochais les deux premiers livres d'être trop saccadés et dans l'optique "il faut que tout le monde meurt", ce n'est pas du tout le cas ici. Bien au contraire puisque dans ce roman j'ai découvert à l'auteur un vrai style à la fois addictif et plein de profondeur.

En conclusion...


Voici un livre permettant de comprendre les deux précédents tomes de la saga et offrant un vrai souffle nouveau sur cette même saga sans souffrir de redites par rapport aux tomes précédents. Ce tome est sans doute mon préférés des trois et même si j'ignore s'il y aura un 4ème volet, je dois dire que j'aimerais beaucoup.
Si vous n'avez pas encore franchi le pas en vous plongeant dans cette saga, je ne saurai trop vous conseiller de tenter l'aventure si vous aimez les thrillers sanguinolents.

1 commentaire:

  1. Malgré ton avis très positif je ne suis toujours pas tentée :(

    RépondreSupprimer