mardi 15 septembre 2015

Un parfum d'amour éternel - Mireille Pluchard



Infos sur le livre

éditions : De Borée
date de publication : 17-04-2015
pages : 384
prix : 21€

Résumé éditeur


Nathalie et Marceau s'aiment. Nathalie et Marceau se marient. Leur union donnera naissance à cinq enfants. Ils possèdent un petit domaine agricole qu'ils n'auront de cesse d'agrandir et de diversifier pour mettre leur famille à l'abri du besoin. Cependant, les malheurs n'épargneront pas les Teissier : la vie de labeur à cultiver la terre, les maladies de la vigne, et surtout les deux grandes guerres, briseuses de destin, qui se profilent à l'horizon…

Pourquoi ce livre ?


Merci aux éditions De Borée pour l'envoi de ce roman qui m'a permis de me replonger dans l'univers de Mireille Pluchard, une auteure que j'avais très envie de redécouvrir après avoir déjà lu un de ses romans. De plus, ce roman évoquant la première guerre mondiale, j'étais bien sûr très tentée par cette lecture.

De quoi est-il question ?


Nathalie naît dans la seconde moitié du 19ème siècle au sein d'un petit village de campagne où la famille est plus importante que tout. De petite santé, elle reste souvent chez elle pour s'occuper du dernier né tendis que ses parents vont aux champs. Dès son plus jeune âge l'avenir de Nathalie semble tout tracé et c'est bien un jeune homme du village qu'elle épousera lorsqu'elle en aura l'âge.

Les années passent et Nathalie met au monde son premier enfant, un premier enfants suivi d'autres puisqu'il convient pour l'époque d'avoir une famille nombreuse et, surtout, d'avoir un fils pour reprendre l'exploitation familiale. Mais avec les conditions de vie rupestre et les maladies omniprésentes, nombre d'enfants meurent en bas âge. Les hommes et les femmes le savent, la réalité n'en est pas moins douloureuse.

Mais après les années heureuse du début du 20ème siècle, les gens comprennent vite qu'une nouvelle guerre se profile à l'horizon et, effectivement, 1914 est là et, avec elle, l'obligation pour les hommes de se rendre au front pour protéger la France mais, bien trop souvent, pour aller périr dans les tranchées au nom d'une guerre que personne ne pensait si longue...

Du côté de la forme...


Vous le savez, les romans de terroir, j'adore ça et les romans traitant des guerres dans les campagnes aussi même si, le plus souvent, ce sont des romans sur la seconde guerre que je lis. Ici, il s'agissait de la première guerre mondiale et cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de roman sur le sujet, je me suis donc dit que c'était l'occasion.

Dans ce roman, nous allons donc suivre Nathalie entre la fin du 19ème siècle et le début du 20ème entre épreuves de la vie, moments de bonheur et horreur de l'Histoire. J'ai donc retrouver ce que j'aime dans ce type de romans même si je dois dire avoir regretté que l'intrigue avance si vite. Au début du roman Nathalie est une toute jeune fille et très vite elle se retrouve mariée avant de se retrouver, très vite encore maman de bébés puis d'enfants puis de jeunes adultes. 

Du coup, j'ai eu le sentiment que l'auteur n'allait pas assez loin dans les différents moments de la vie de Nathalie et j'ai trouvé cela un peu dommage. En effet, bien que le personnage soit très bien développer, j'ai eu l'impression de passer un peu à côté de cette femme qui ne m'a pas semblé si différente des autres personnages que l'on peut croiser dans ce type de romans.

Et puis, ce que j'ai eu un peu de mal à apprécier, c'est le changement de personnage principal à la moitié du roman, un personnage que je n'ai que moyennement apprécié car moins touchant que Nathalie que j'aurais aimé suivre jusqu'à la fin du livre. Les thèmes abordés entre les deux narrations sont cependant sensiblement les mêmes et j'ai trouvé cela intéressant en ce que, malgré les années de décalages, les préoccupations de ces femmes se trouvent les mêmes.

Au niveau de l'écriture, j'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteure m'a entraînée dans les campagnes de l'époque ainsi que la manière dont elle a su parler de la guerre mais du point de vue de la mère. Ceci est sans doute le plus fort du roman : le ressenti de Nathalie qui va voir ses fils partir à la guerre sans savoir si elle les reverra un jour.

En conclusion...


Voici un nouveau roman de terroir que j'ai bien apprécié même si j'aurais aimé suivre un peu plus longtemps Nathalie et même si j'aurais aimé que l'avancée dans le temps soit moins rapide. Le milieu rural est fort bien transmis et l'expérience de la guerre est très touchante ce qui fait tout le charme de ce genre de romans et ce que l'auteure réussi très bien. Si vous aimez ce genre d'univers, ce roman pourrait donc vous plaire.
Mireille Pluchard fait partie de ces auteurs de terroir qu'il faut avoir lu au moins une fois et je suis contente de pouvoir désormais la suivre au fil de ses romans.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire