mercredi 27 juin 2018

Madame de Pompadour - Martial Debriffe



Infos sur le livre

éditions : De Borée
date de publication : 19-04-2018
pages : 397
prix : 7,90€

Résumé éditeur


Jeanne-Antoinette Le Normant d'Etiolles a vingt-quatre ans lorsqu'elle est présentée au roi Louis XV lors d'un bal masqué. Sa beauté, sa jeunesse et son esprit subjuguent le monarque qui ne tarde pas à en faire sa favorite. La marquise de Pompadour brûle d'une passion sans faille qui se transformera progressivement en amour platonique puis en amitié indéfectible. Elle n'a que faire des ragots, des pamphlets et du clergé qui lui mènent la vie dure. Elle préfère se consacrer aux arts dont elle se fait la protectrice zélée, au point de devenir la figure incontournable du siècle des Lumières. Portée par l'élégance d'un style digne de l'époque, cette biographie fait revivre cette grande dame du XVIIIe siècle, dont l'influence n'avait d'égal que l'intelligence.

Pourquoi ce livre ?


Merci aux éditions De Borée grâce auxquelles j'ai pu découvrir ce nouveau livre d'un auteur que j'apprécie énormément tant humaine que littérairement.

De quoi est-il question ?


Jeanne-Antoinette n'est qu'une toute jeune femme lorsqu'elle est invitée, par connaissance interposées, à un bal organisé par le roi Louis XV. Alors que rien ne la prédestinait à entrer à la cour, elle est repérée par le roi de France qui n'est pas insensible à son charme et fera très vite d'elle sa favorite, une favorite qui le restera jusqu'à la fin.

Elle devient alors la marquise de Pompadour, dont la beauté n'a d'égale que l'intelligence et la grâce et saura très vite comment agir face à la cour, que faire pour éviter que le roi ne se lasse d'elle. Le roi mais aussi les artistes de son temps car la marquise n'aura de cesse de faire valoir les arts et notamment ceux du théâtre auxquels elle consacrera une grande part de sa vie.

Mais la vie de la marquise de Pompadour sera loin d'être un conte de fée. Car être la favorite sans limite du roi, être aimée par le peuple et être considérée par la cour et les artistes attisent les rancoeurs, les craintes et les jalousies. Sa vie durant, Jeanne-Antoinette devra donc jour après jour prendre garde à tout non sans avoir à souffrir de multiples drames personnels.

Du côté de la forme...


Si je connaissais Martial Debriffe en tant qu'auteur de fictions, je n'avais jamais eu l'occasion de me plonger dans l'un de ses textes historiques. C'est à présent chose faite et je dois dire que je suis plus que ravie de ma découverte.

Si j'espère pouvoir estimer qu'en littérature je me défends, je dois bien avouer qu'en matière d'Histoire, et surtout l'histoire des rois de France, je suis une nullité absolue. En ouvrant cet ouvrage, j'avais donc envie de lire un texte d'un auteur que j'apprécie mais j'attendais aussi d'en apprendre un peu plus sur une figure que je ne connaissais presque que de nom. Et c'est avec grand bonheur que j'ai eu les deux.

A la frontière du roman historique et de la biographie, l'auteur retrace ici avec beaucoup de talent le portrait d'une femme sans histoire qui est entrée dans l'histoire. Car ce roman reste une biographie avec ses codes et son côté document mais, dans le même temps, l'ensemble se lit avec toute la fraîcheur et la fluidité d'un roman ce qui fait beaucoup de bien.

De même, l'auteur réussi le tour de force de nous proposer à la fois quelque chose de très complet, de très documenté, de très historique finalement, tout en restant dans une accessibilité pour le lecteur qui ne se sent pas perdu et se passionne pour l'histoire de cette femme pour laquelle il rêve alors de plonger dans le livre pour la rencontrer.

Comme souvent, il est intéressant de voir comment les hasards changent l'histoire. Car si Louis XV n'avait pas rencontré Jeanne-Antoinette, sans doute la face du royaume de France serait-elle devenue bien différente de ce qu'elle fut. Mais ce qui est surtout appréciable ici, c'est que nous découvrons une femme derrière le mythe historique.

C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai retrouvé le style de l'auteur qui, s'il se cantonne ici aux codes de la biographie, parvient tout de même fort bien à nous offrir un moment de pur plaisir de lecteur, addictif à souhait. La marquise se frotte alors à la frontière du personnage historique et du personnage de roman car son histoire fait penser à un roman et ça l'auteur sait le montrer.

En conclusion...


De base, je ne suis pas très biographies et c'est bien pour le nom de l'auteur que je me suis plongée dans ce titre-ci. C'est alors un très beau texte que j'ai eu la chance de découvrir et une très belle figure que j'ai eu l'occasion de rencontrer. L'auteur nous montre ici son talent d'historien et sa capacité à nous faire aimer l'histoire à notre tour. Un texte à découvrir !
J'espère cependant pouvoir lire très prochainement une pure fiction, cette fois, de l'auteur.

1 commentaire:

  1. Malheureusement, cette fois ce n'est vraiment pas pour moi...

    RépondreSupprimer