mercredi 30 mars 2016

La couleur des âmes mortes - Gilles Caillot



Infos sur le livre

éditions : éditions du Caïman
date de publication : 22-09-2015
pages : 550
prix : 15€

Résumé éditeur

Jusqu'où pouvons-nous aller pour satisfaire notre soif de vengeance ? Jusqu'à la perversion de notre propre âme ? Jusqu'à l'affadissement de nos convictions les plus profondes ? Tout est possible, d'autant plus que la douleur décuple les ressentis, exacerbe les passions, allant jusqu'à travestir nos propres croyances et interdits. Si vous aviez le destin du meurtrier de votre fille entre les mains, que feriez-vous ? Moi, je le sais…"

Pourquoi ce livre ?


C'est à la fête du livre de Saint-Etienne que je me suis procuré le nouveau roman de Gilles Caillot et que j'ai voulu le lire avant les Quais du polar, en vue d'y revoir l'auteur et de pouvoir en parler avec lui à l'occasion de ce nouveau salon.

De quoi est-il question ?


Nous voici à Lyon, au tournant de la vie d'une multitude de personnages. Tendis qu'une femme éconduit son amant, un pédophile notoire est remis en liberté conditionnelle et un flic tente autant que faire se peut d'obtenir le droit de voir sa fille depuis que son épouse l'a quitté. Tendis qu'une femme se méfie d'un homme étrange dans un square pour enfants, une ado veut prendre son envol et fait des pieds et des mains auprès de ses parents pour partir seule chez une amie...

Marine, fille d'un médecin légiste, vient de partir à vélo lorsqu'elle se fait arrêter par un homme, elle n'arrivera jamais chez son amie. Quelques jours plus tard, on retrouve son corps inanimé. Alors que l'enquête se met en place, le père de la victime, Denis, médecin légiste travaillant avec les enquêteurs de Lyon, décide de prendre les choses en main pour retrouver le meurtrier de sa fille. Il découvre alors le nom d'un pédophile qui vient d'être libéré...

Va alors commencer une longue descente aux enfers où le chagrin et la douleur peuvent pousser à toutes les extrémités. Et tendis que l'enquête se poursuit, tendis que de nouveaux personnages posent de nouvelles questions au coeur de l'intrigue, l'horreur voir le jour au fond de la cave d'un couple ordinaire de la classe moyenne...

Du côté de la forme...


Gilles Caillot a l'art d'écrire des romans qui vous transportent et que vous êtes incapables de refermer avant de l'avoir terminé. Le résumé de ce roman-ci me laissait bien espérer qu'il en serait de même cette fois et, pour mon plus grand bonheur, ce fut le cas.

Dès le début du roman, l'auteur nous dit comment il voit la création de personnages de romans : l'intérêt du lecteur dépend de la psychologie des personnages inventés par l'auteur. Et bien c'est parfaitement ce que j'ai trouvé dans ce roman avec, en prime, des psychologies suffisamment torturées pour que chacun des personnages soient très ambivalents. Pari réussi donc !

S'il y a bien crime dans ce roman, celui-ci n'arrive pas tout de suite car la mise en place de l'intrigue est assez longue mais nécessaire. Et d'ailleurs, par la suite, l'enquête elle-même ne sera que secondaire car l'important est le thriller, ce moment où l'homme ordinaire bascule dans l'horreur et la folie, incapable de gérer autrement une souffrance trop horrible.

En parlant de l'intrigue, justement, le lecteur habitué aux romans du genre saura assez rapidement voir de quoi il va retourner et quelle sera la fin du roman. Pour ce qui est du meurtre lui-même en tout cas car je vois mal comment on pourrait "deviner" que le roman va se terminer comme il se termine ! Je n'en dirai mot pour ne pas vous spoiler mais quelle fin ! 

Mais ce que j'ai absolument adoré dans ce roman, ce sont les personnages secondaires sur lesquels on ne manque pas de s'interroger. Quel rapport avec l'intrigue principale ? Et bien la réponse arrivera peu à peu pour une horreur grandissante et des réponses effroyables. Tout cela grâce à une écriture terriblement addictive, réfléchie et qui sait nous faire pleurer ou hurler pour les personnages.

En conclusion...


Voici un thriller comme je les aime, plein de suspens, de hargne et d'horreur, avec des personnages à la fine psychologie que l'on suit de manière addictive de bout en bout du roman. Sur fond du meurtre d'une adolescente, l'auteur nous embarque dans un monde de folie effroyable. Les amateurs du genre devraient aimer cette lecture qui ne laisse pas insensible.
Gilles Caillot a encore su me convaincre avec ce roman qui a frôlé le coup de coeur et je ne manquerai ni de lire son prochain roman, ni de vous reparler de celui-ci à l'occasion.


1 commentaire:

  1. Mmm, voilà qui m'intrigue beaucoup, je note avec plaisir !

    RépondreSupprimer