vendredi 9 mars 2018

Les rubans de la vengeance - Alain Delage



Infos sur le livre

éditions : De Borée
date de publication : 24-08-2017
pages : 395
prix : 19,90€

Résumé éditeur


A la mort de son père, Marie-Louise se retrouve seule pour gérer l'auberge familiale. Auprès d'elle demeure Gustave, son mari, mais l'ancien compagnon du Devoir travaille dans le milieu de la passementerie et ne compte pas abandonner son métier pour aider sa femme. Pourtant, un soir, elle est inquiétée par un client, Gustave reçoit également des menaces et ses clients lui tournent le dos un à un... Son passé, resté mystérieux même pour sa bien-aimée, serait-il en train de le rattraper ?

Pourquoi ce livre ?


Merci aux éditions De Borée grâce auxquelles j'ai pu découvrir ce nouveau roman de l'auteur à la couverture très attirante et au résumé très tentant.

De quoi est-il question ?


Nous voici à la fin des années 1850. Après avoir voulu porter secours à des mariniers, Joseph Grange décède, laissant sa fille seule à la tête de leur auberge du sud de la Loire, dans le Forez. A une époque où la place de la femme n'est guère enviable, la jeune Marie-Louise doit apprendre à gérer son affaire. Elle ne peut même pas compter sur Gustave, son mari, qui travaille dans la passementerie.

Mais un soir, alors qu'elle sert le repas à ses clients, la jeune femme est agressée par un homme qu'elle n'a pourtant jamais vu auparavant. Et cet homme n'hésite pas à la menacer physiquement comme verbalement tendis que, à son travail, Gustave découvre horrifié que son cheval a été blessé dans le seul but de lui nuire, de le tuer.

Marcelline, une cousine de la famille accepte de venir aider Marie-Louise à l'auberge mais fait également comprendre à la jeune femme qu'elle doit agir. Et si l'on en croit l'agresseur, tout a à voir avec le passé de Gustave, un passé dont son épouse ne sait finalement pas grand-chose. Pour retrouver la paix, la jeune femme ira jusqu'à Lyon où ce qu'elle découvrira changera tout ce qu'elle croyait savoir.

Du côté de la forme...


Un nom d'auteur dont j'apprécie beaucoup le travail, une couverture plus qu'attractive, un résumé intrigant et, bien sûr, une maison d'édition que j'adore, il ne m'en fallait pas plus pour avoir envie de me plonger dans ce roman et quel bon moment j'ai passé !

Le premier point qui m'a fait du bien avec ce roman, c'est son cadre géographique : la Loire. Car si de fait je ne suis pas du Forez, je suis ligérienne et je le resterai. Me plonger dans un roman me racontant Saint-Etienne ne pouvait donc que me faire du bien, à moi qui ai quitté mon département il y a peu. Et pour un auteur qui, de base, n'est pas du coin, chapeau pour la qualité descriptive.

L'histoire se déroule donc dans un petit village du Forez (mention spéciale à la préface du roman et aux consonnes inutiles des appellations dans la Loire) et commence par un décès, le décès d'un père, le décès d'un homme bien. Et découvrir des personnages à l'heure où eux-mêmes perdent ce qu'ils ont toujours connu, cela porte toujours une charge émotionnelle très forte.

Mais cette émotion va très vite être dépassée par une angoisse omniprésente due aux attaques dont Marie-Louise et son mari vont être victimes. Nous passons donc de la peine à l'inquiétude pour les personnages et commençons à nous poser pas mal de questions sur tout. Et je dois dire que l'auteur a su rondement mener son intrigue, me perdre, pour m'amener à une révélation qui ne laisse pas sans réflexion.

Au sein de ce roman, nous allons découvrir tout un pan de l'époque choisie. De prime abord, j'aurais pensé que l'auteur traitait de trop sujets distincts et pourtant le tout s'imbrique très bien et offre au lecteur un bel apprentissage d'une région et d'une époque. Nous passons ainsi avec passion de la vie à l'auberge au théâtre de Guignol en passant par les chapeaux de Chazelle-sur-Lyon et, bien sûr, la passementerie. 

C'est avec plaisir que j'ai retrouvé l'écriture d'un auteur que je suis maintenant depuis quelques romans et ai apprécié le fait que les notes de bas de page aient été réduites depuis le roman précédant. Ces romans sont compensées par un gros dossier en fin de roman ce qui laisse la liberté au lecteur de le lire ou non et j'ai trouvé cela appréciable.

En conclusion...


Voici un roman qui va nous plonger dans les secrets d'un homme et dans une ambiance très prenante par laquelle le lecteur va sans cesse se demander ce qui l'attend. Et si nous sommes bien ici dans un roman de terroir avec ses codes, ce roman est aussi un véritable voyage dans le temps qui en apprendra beaucoup au lecteur non averti sur ce qui fait la force de Saint-Etienne, de ses environs et jusqu'à Lyon.
Un beau roman du genre à découvrir tendis que, de mon côté, j'attendrai avec impatience le prochain roman de l'auteur.

2 commentaires:

  1. Je suis totalement amoureuse de la couverture et je dois dire que le roman me tente pas mal !

    RépondreSupprimer
  2. Je te remercie pour ce partage Ségolène, ton avis. J'ai très envie de lire cet ouvrage.
    Je te souhaite un agréable week-end lecture.
    Bisous.
    Bernadette.

    RépondreSupprimer