mardi 14 janvier 2020

Entrez dans la danse - Jean Teulé



Infos sur le livre

éditions
date de publication : 01-02-2018
pages : 160
prix : 18,50€

Résumé éditeur

Une étrange épidémie a eu lieu dernièrement ; Et s'est répandue dans Strasbourg ; De telle sorte que, dans leur folie, ; Beaucoup se mirent à danser ; Et ne cessèrent jour et nuit, pendant deux mois ; Sans interruption, ; Jusqu'à tomber inconscients. ; Beaucoup sont morts. ; Chronique alsacienne, 1519

Pourquoi ce livre ?

Assez friande de la thématique de la Danse Macabre et très intéressée par le travail de Jean Teulé, c'est tout naturellement que je me suis tournée vers ce roman lorsque j'ai pu rencontrer l'auteur.

De quoi est-il question ?

Nous voici en 1519, Renaissance, à Strasbourg. Alors que des hommes et des femmes tentent de survivre comme ils le peuvent à la misère omniprésente et tendis que les nobles se repaissent de bonnes chair, un mal plus grand, plus violent, envahit peu à peu les rues de la ville. Ce mal, c'est la peste qui décimera la population.

La folie ronge peu à peu les survivants qui se savent en sursit. Et ces survivants, envers et contre tout, ont décidé de profiter de la vie comme ils ne l'ont jamais fait pour espérer et espérer encore. Alors ils se mettent à danser, à danser sans s'arrêter, à danser pour tromper la mort, à danser comme seule chance de salut jusqu'à ce que l'épuisement les rattrape.

Et si les autorités veulent y mettre un terme, ils sont bien en mal de faire valoir leurs règles. Car le peuple a faim, le peuple est malade. Et alors que certains se battent avec le peu d'armes qui leur reste, d'autres tentent d'éradiquer le mal qui dévore la ville au risque de se mettre eux-mêmes en danger, avec toute la force et le courage que l'avenir retiendra... ou oubliera.

Du côté de la forme...

Ayant déjà lu un ou deux romans de l'auteur, j'ai bien sûr très vite été tentée par ce nouveau roman entrant dans la part "historique" de l'oeuvre de Jean Teulé. Et une part historique particulièrement forte même si ce n'est pas le siècle que je maîtrise le mieux.

Un titre, une couverture, un résumé... Et comment ne pas songer dans la seconde à l'un des arts les plus représentatifs de cette époque : la danse macabre. Particulièrement sensible à la fresque qui orne la Chaise Dieu dans la Haute-Loire et amatrice de l'oeuvre musicale de Camille Saint-Saëns, je ne pouvais pas passer à côté de ce roman qui traite ce sujet avec brio.

La danse macabre, c'est le symbole de notre finitude à tous. Mais c'est le symbole aussi du combat face à la mort pour vivre au maximum jusqu'au dernier instant. Le fait est que l'auteur prend ici cette thématique au pied de la lettre en lui rendant toute sa violence et en nous offrant des scènes terribles d'hommes et de femmes dansant jusqu'à la mort. Plutôt glauque mais brillant.

Nous sommes donc à Strasbourg au XVIème siècle et le fait est que l'auteur décrit la ville de l'époque avec beaucoup de précision. Une précision qui nous fait ressentir la misère et la crasse, une précision qui nous laisse entrevoir la vie de l'époque et surtout nous offre un cadre historique tel qu'il est plaisant d'en avoir en littérature.

Il est vrai, et ce serait là mon bémol, l'histoire et le cadre sont plus personnages que les personnages eux-mêmes. D'ailleurs, au terme de ma lecture, je me souviens d'un sentiment global et d'une ville ravagée par la maladie mais sans me souvenir réellement des individus. Triste mais aussi très représentatif du souvenir que l'on a de l'Histoire dans sa globalité : les faits plus que les gens.

Le style de Jean Teulé est un style dur, parfois violent, très documenté et mêlant habilement une réalité historique peu connue à une fiction qui fonctionne. L'auteur sait aussi prendre une thématique et la nourrir à sa sauce tout en nous en apprenant un peu plus sur celle-ci. En l'occurence, le sujet de la danse macabre est particulièrement bien traité et donne envie d'en savoir plus.

En conclusion...

Voici un roman court par son nombre de page mais très fort et assez inoubliable de par sa thématique et de par sa force d'écriture. Voici un roman qui change de ce dont on peut avoir l'habitude et qui joue avec les nerfs du lecteur pour le plonger dans une ambiance à la fois sombre et dérangeante tout en lui laissant entendre la chance d'être juste là. Une belle leçon de vie.
J'espère avoir bientôt l'occasion de lire un autre roman de l'auteur qui sait frapper fort.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire