mardi 14 juillet 2015

Ondes - Déborah Galopin



Infos sur le livre

éditions : Sens contraires
date de publication : 22-09-2014
pages : 426
prix : 16,50€

Résumé éditeur 


L'esprit est semblable à l'eau. Calliope est comme cette mer noire au loin, agitée par des vents contraires. La tempête s'est levée sans qu'aucun nuage n'apparaisse. Elle était belle leur amitié, oui elle était. Jusqu'à cet "au revoir". C'est alors que son horizon s'est obscurci, perdant tout point de repère. Comment accepter la perte d'une amie quand celle-ci décide de partir sans explication ? Comment vivre au quotidien lorsqu'on ne sait même pas qui l'on est ? D'ailleurs, quand nous cachons des secrets, pouvons-nous être sûrs que notre entourage n'en cache pas également ? Plongez dans les eaux troubles de Ondes.

Pourquoi ce livre ?


Merci à Déborah Galopin pour l'envoi de son roman qui m'avait attirée, soyons honnêtes, pour sa couverture absolument magnifique et pour son résumé plutôt alléchant. Je suis en train de découvrir ce type de romans et je suis plutôt contente d'avoir découvert celui-là.

De quoi est-il question ?


Calliope est lycéenne et n'est pas une jeune fille comme les autres : elle a du mal à s'attacher aux autres, elle a même une phobie de la foule au point qu'elle s'est souvent sentie contrainte de sauter des cours pour se protéger du monde extérieur. Mais Calliope ignore encore à quel point elle est différente du commun des mortels, une révélation qui changera sa vie entière.

Le roman débute sur une scène de dispute entre Calliope et sa meilleure amie Aéléna. Cette dernière a en effet décidé de mettre un terme à leur amitié. Dévastée, Calliope se renferme encore un peu plus sur elle-même et compte sur son petit ami Daniel pour l'aider dans cette épreuve mais celui-ci, victime d'une agression, ne va pas tarder à mettre les voiles lui aussi.

Sans trop comprendre ce qu'il lui arrive, Calliope va bientôt découvrir pourquoi ceux qu'elle considère comme le plus proche d'elle se sont détachés d'elle : elle est une ombre et elle risque d'être bientôt poursuivie par des membres d'une organisation relative au gouvernement. Mais avant cela, Calliope va devoir apprendre à devenir une ombre et à vaincre ses peurs.

Du côté de la forme...


Lorsque Déborah Galopin a proposé sur sa page facebook d'envoyer son roman aux blogueurs en échange d'une chronique, vue la beauté de la couverture et le résumé du roman, je n'ai pas hésité très longtemps à proposé ma candidature et je suis ravie d'avoir eu la chance de découvrir ce roman.

Le roman débute sur la séparation entre Calliope et Aéléna. Je dois dire que j'ai été assez perturbée par ce début un peu inhabituel d'autant que, sur le moment, je n'en ai pas trop compris l'intérêt. Et puis, l'auteure passe pas mal de temps à développer la vie "pseudo-normale" de Calliope ce qui m'a fait m'interroger sur la portée de ce roman et sur ce que l'auteur souhaitait vraiment me raconter.

Ce début de roman, bien que plutôt sympa, ne m'a pas apporté ce que le résumé m'avait promis et je trouve cela plutôt dommage car même si j'ai beaucoup aimé le personnage de Calliope je dois dire que je me suis demandée à plusieurs quand le fond de la chose allait arrivé, ce qu'il s'est finalement passé aux environs de la moitié du roman.

Nous découvrons alors que Calliope est une ombre, un être que les mortels sont incapables de voir, et qu'elle va devoir apprendre à l'être tout en devant apprendre à se battre contre les dangers, les déceptions, les désillusions et les souffrances. A partir de là, j'ai bien aimé ma lecture et, au fil des pages, j'ai complètement adhéré à l'histoire de Calliope qui m'est devenue totalement addictive.

Ce premier tome est basé sur la découverte par Calliope de sa nature et sur l'apprentissage qu'elle va devoir suivre pour devenir une ombre. Typiquement le genre de chose que j'aime dans les romans de ce type mais, malheureusement, j'ai trouvé ici cette introduction un peu longue et l'action pas assez présente même si je dois reconnaître avoir beaucoup apprécié la part psychologique du roman qui remplace le trop plein d'action.

En conclusion...


Voici un roman que je n'ai que moyennement apprécié au début mais qu'au fil des pages j'ai de plus en plus aimé pour finir par être complètement embarquée dans ma lecture que je n'ai plus pu reposer. J'ai beaucoup aimé le personnage de Calliope et, si ce tome 1 m'a paru un peu long car sans beaucoup d'action, j'ai hâte de me plonger dans le tome 2 pour découvrir la suite de cette histoire.
Un roman à découvrir pour les amateurs du genre car plutôt sympathique et qui, pour moi, me restera comme un très bon souvenir de lecture.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire