mercredi 13 mars 2019

Le vieux qui promenait son chien - Sylvie Ongenae

 

Infos sur le livre

éditions : Lucien Souny
date de publication : 15-03-2019
pages : 192
prix : 16,50€

Résumé éditeur

Samuel Amok a huit ans quand survient le pire drame pour un enfant : un accident lui arrache ses parents, son frère et sa sœur. Mais la vie ne s’arrête pas pour autant : il doit réagir, faire face, et survivre à ce funeste destin. Sans transition, il passe du bonheur le plus complet à la détresse la plus absolue. Dépouillé de tout lien affectif et de tout repère, il se dispersera et adoptera des comportements qui mettront ses jours en péril. Jusqu’à ce que son chemin croise celui d’un vieil homme, Henri, qui promène son chien. C’est l’étincelle qui fait tout chavirer, laissant entrevoir un horizon des plus inattendus. Et la métamorphose opère… 

Pourquoi ce livre ?

Merci aux éditions Lucien Souny grâce auxquelles j'ai pu découvrir ce nouveau roman plus contemporain d'une auteure dont j'apprécie beaucoup le travail.

De quoi est-il question ?

Le jeune Samuel est enfant heureux, entouré de ses parents, de son frère, de sa soeur et de sa chienne Lulu qu'il aime plus que tôt. Il est bon élève et pratique avec brio le judo. Rien ne semble pouvoir venir troubler ce bonheur jusqu'au jour où une terrible tempête arrache l'arbre de leur jardin, le fait tomber sur la maison et rend l'enfant orphelin alors même était à une compétition.

Dès lors, l'enfant se referme sur lui-même et ni la gentillesse des infirmières à l'hôpital ni la patience de son éducatrice n'y fera rien. Et alors qu'il est confié à la Tata, une mère d'accueil qui ne lui revient pas, l'enfant sage et discipliné qu'il était devient un enfant revêche, en colère, insolent. Prenant en grippe son nouveau maître, il devient même mauvais à l'école.

Pire ! Lorsque l'enfant décide de fuir, il devient agressif et n'hésite plus à s'en prendre à des vieilles dames dans des cimetières. Une pente glissante et vertigineuse sur laquelle s'est embarquée le jeune garçon jusqu'au jour où, par la fenêtre, il repère ce vieil homme promenant son chien. Tout d'abord fort désagréable avec lui, il se découvrira bientôt un ami qui pourrait le faire sortir de sa nuit...

Du côté de la forme...

Impossible, avec le titre de ce roman, de ne pas penser aux romans déjantés Jonas Jonasson... Mais si on y pense, la comparaison s'arrête là ! Et pour ma part, c'est par envie de découvrir un roman sortant du terroir d'une auteure que je suis que je me suis plongée dans cette lecture.

Tout roman débute par un bouleversement. Et ici, c'est dans la vie d'un enfant que va survenir ce bouleversement ce qui n'est pas sans toucher le lecteur. Tout peut avoir lieu mais, lorsque le malheur touche un enfant, le sentiment que nous en avons se décuple. Et ici, la sentence sera atroce pour le jeune Samuel qui perdra toute sa famille par un coup du sort que nul n'aurait pu prévoir.

D'emblée, le lecteur est donc pris aux tripes et ne peut s'empêcher de se dire que le malheur tel qu'il est présenté pourrait le toucher lui aussi. Une belle leçon de vie pour ne jamais oublier ! Le parti pris de l'auteure est de montrer le bouleversement mais aussi de nous offrir un panel des réactions des adultes face à l'enfant. Des réactions  jugées du point de vue de l'enfance ce qui change tout.

Rappelons que l'auteure a fait sa carrière en tant que psychologue pour enfant. Et si cette volonté de mettre l'enfant en valeur était déjà bien présente dans ses précédents romans, il s'agit ici pour elle de nous donner à voir un peu de ces enfances brisées d'aujourd'hui. La psychologue rencontre alors l'écrivaine et le mélange est savoureux !

Mais si ce roman est celui d'une enfance tourmentée, il est aussi celui d'une rencontre. D'une renontre entre deux être, d'une rencontre entre deux générations. Car l'enfant va rencontré un vieil homme et une amitié va naître. Un souffle d'espoir qui fait du bien mais aussi un travail sur l'intergénérationnel qui prouve que l'amitié n'a pas d'âge.

Et ainsi, par le style si fort et si émouvant de l'auteure, nous allons assister à une reconstruction comme nous aimerions qu'il y en ait plus en ce monde. Elle sait faire réfléchir le lecteur sur ses propres chances tout en lui proposant d'offrir cette même chance à d'autres. Elle sait nous faire aimer un personnage que, dans la vraie vie, nous aurions sans doute pris en grippe trop tôt.

En conclusion... 

Voici un roman qui me tentait énormément et dont j'avais très envie de vous parler afin de vous reparler de l'auteure. Celle-ci sort ici du terroir pour nous offrir un roman contemporain en plein dans ce qu'elle connaît le plus : la psychologie de l'enfant. Et elle y parvient à merveille avec un texte qui fait réfléchir sur la vie, sur l'enfance et sur l'amitié.
Un roman à découvrir sans attendre par toutes les générations !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire