jeudi 23 avril 2020

Au-delà de la lumière - Daniel Mat



Infos sur le livre

éditions : Scrineo
date de publication : 24-10-2019
pages : 480
prix : 17,90€

Résumé éditeur

Dans le futur, la réalité virtuelle a fait place aux rêves lucides partagés. Une version extrême de cette technologie, basée sur des expériences de mort imminente contrôlées, a donné naissance à la métamachie : un sport de combat opposant deux compétiteurs dans des arènes subconscientes, armés de leurs souvenirs manipulables à volonté. À dix-sept ans, David redoute cette discipline dont l'étoile montante n'est autre que Théa, sa petite amie. Plus sa carrière progresse, plus elle s'éloigne de lui. Tout bascule le jour où elle ne se réveille pas à la fin d'un combat. Alors que l'organisation étouffe l'affaire, David se retrouve seul et sans réponses. Lorsque l'opportunité de participer à un tournoi amateur s'offre à lui, il y voit une chance de mener l'enquête de l'intérieur. Mais ses propres souvenirs semblent se mettre en travers de son chemin. Jusqu'où est-il prêt à aller pour découvrir la vérité ?

Pourquoi ce livre ?

C'est lors du dernier salon de Montreuil  que je me suis laissée tenter par ce roman sous les conseils d'une autrice dont j'apprécie beaucoup le travail : Aurélie Wellenstein.

De quoi est-il question ?

Le monde a bien changé. Après avoir bien failli disparaître l'humanité s'est pourtant relevée et vit aujourd'hui au coeur de technologies démultipliées. L'une de ces technologies a mené à l'organisation de combats en réalité virtuelle : les rêves lucides partagés. Les participants s'y livrent donc des combats sans merci guidés par leurs souvenirs les plus forts.

Chaque jour, David, craint pour Théa. Fou amoureux de cette dernière, il la soutient autant qu'il voudrait la retenir. Jusqu'au jour où l'expérience de mort imminente dérape : Théa ne se réveille pas après son combat. David apprend alors à vivre avec les parents de son aimée, les aidant du mieux qu'il le peut. Mais Théa reste cachée quelque part et David est prêt à tout pour avoir des réponses.

Ces réponses, nul ne semble vouloir les lui donner jusq'au jour où une chance d'intégrer l'organisation des combats s'offre à David. Et s'il n'a jamais combattu, s'il n'est que très peu motivé par les défis eux-mêmes, il voit enfin là l'occasion d'avoir des réponses à ses questions au risque de mettre à mal toute l'organisation.

Du côté de la forme...

Je l'avoue, je ne me serais peut-être pas de moi-même retournée sur ce roman. Mais je suis une faible femme et je ne recule jamais devant un conseil livresque, surtout lorsque le conseil vise à découvrir un jeune auteur en train de percer.

Si je me suis tout de suite attachée à David et à l'amour qu'il porte à Théa, je dois bien dire qu'au début du roman je me suis demandée dans quel genre d'univers l'auteur voulait m'entraîner. Et je dois dire qu'entre les combats, les souvenirs et les morts contrôlées, j'ai eu départ eu un peu de mal à entrer dans l'histoire. Mais une fois tous ces éléments posés, l'histoire glisse toute seule.

Il est vrai que nous sommes là face à un roman très complet et assez complexe avec un univers très réfléchi et des codes un peu éloignés de ce dont on a l'habitude. Ici, il est question de technologies poussées à l'extrême. De quoi jouer avec notre monde d'aujourd'hui mais poussé à l'extrême dans un monde futuriste tellement plausible.

Au milieu de tout ça, David est un adolescent sans histoire, un adolescent qui va devenir exceptionnel non pas par la force du destin mais par amour pour Théa. De quoi refonder les codes du genre car rien ne prédestine David à sortir du lot si ce n'est son envie folle de découvrir les secrets de l'organisation, l'occasion pour l'auteur de basculer aux limites du thriller politique.

Et des secrets, autant dire qu'il y en a beaucoup et que l'auteur n'épargne pas ses personnages qui vont devoir faire preuve de courage, de patience et de force pour combattre une société battie autour de manipulations. Pourtant, David est aussi un personnage qui m'a agacée en ce qu'il est l'adolescent dans toute sa splendeur : égoïste, instinctif et impulsif. Réel mais agaçant pour moi.

Voici là un premier roman et le fait est que pour un premier roman l'auteur a travaillé son style avec soin pour aller vers un univers original et une intrigue troublante. Les codes sont là mais avec quelque chose de nouveau et dans une écriture où l'hypotypose est reine. Le style est complet et construit pour nous offrir un imaginaire frappant qui reste gravé en nous après la fin du roman.

En conclusion... 

Voici un roman que je me suis laissée conseiller et dont je ne savais trop qu'attendre mais qui, au final, a été une très belle surprise. Voici un roman qui reprend les codes de la dystopie avec un imaginaire fort et une intrigue prenante. Voici un roman qui fonctionne malgré quelques longueurs et réflexion politique originale et plus actuelle qu'on ne le croit.
Un nouvel auteur à découvrir et qui gagnera à être connu...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire