jeudi 14 février 2019

L'insigne du boiteux - Thierry Berlanda


Infos sur le livre

éditions : De Borée
date de publication : 14-02-2019
pages : 275
prix : 16€

Résumé éditeur

Un assassin, qui se fait appeler le Prince, exécute des mères de famille sous les yeux horrifiés de leurs fils âgés de 7 ans. Opérant à l'arme blanche avec une rare sauvagerie, le meurtrier taille ses victimes en lanières. Telle est la punition qu'il inflige. Mais qui punit-il ? Et de quoi ? Pour répondre à ces deux questions fondamentales, le commandant Falier s'adjoint les services du professeur Bareuil, spécialiste des crimes rituels, " retraité " de la Sorbonne, et de Jeanne Lumet, qui fut sa plus brillante élève. Or la jeune femme est mère d'un petit garçon de 7 ans. Détail qui n'échappera sans doute pas au Prince... Dès les premières pages, l'auteur nous plonge dans une descente vertigineuse au fin fond de la folie meurtrière. Certaines figures cauchemardesques prennent vie dans notre réel. Le Prince est de celles-là. Gageons que cette créature qui se nourrit de nos peurs hantera longtemps nos mémoires.

Pourquoi ce livre ?

Merci à Eric Poupet grâce à qui j'ai pu découvrir ce roman à la couverture plutôt intrigante, divers événements m'ont permis de me plonger, enfin, dans cette lecture.

De quoi est-il question ?

Durant toute sa carrière, le commandant Falier en a vu des crimes en tous genres du meurtre de prostituées aux cambriolages ayant mal tourné. Mais des affaires comme celle qui se présente à lui aujourd’hui, jamais ! Car l’affaire qui se présente à lui aujourd’hui est digne des meilleures séries policières américaines.

Un tueur en série, psychopathe de surcroît, tue des familles entières et surtout des femmes sous le regard de leur enfant âgé de 7 ans. Il se fait appeler Le Prince et semble haïs les mères de famille. De quoi poser de nombreuses interrogations alors même qu'au-delà de ses crimes il semble être un fantôme, un être sans histoire.

Pour résoudre cette affaire, Falier fait appel au professeur Bareuil, immobilisé dans un fauteuil  roulant, et à l’une de ses meilleures étudiantes, Jeanne, elle-même maman d’un petit garçon. Et si cette dernière est très intriguée de voir son avis être consulté, elle comprend vite qu’elle pourrait bien être une proie idéale pour Le Prince. 

Du côté de la forme...

Ayant rencontré l’auteur juste avant de me plonger dans la lecture de ce roman, c’est avec un très bon a priori que je me suis lancée dans cette histoire d’autant que les histoires de psychopathes ont toujours un effet très efficace sur moi.

Dès le début du roman le lecteur st mis dans une ambiance sombre et étrange qui saura plaire aux amateurs du genre. Un départ en puissance qui reprend des codes sûrs avec un tueur à la psychologie complexe, de l’hémoglobine et des situations dérangeantes. La bonne morale veut que l’on ne touche pas à un enfant mais ici, ce sont bien les enfants qui sont au centre de tout et ça marche.

Les personnages, s’ils sont assez typiques de ce type de romans, fonctionnent avec un flic qui, proche de la retraite, se serait bien passé de ce type d’affaire, un expert en fauteuil roulant et une jeune femme qui pourrait être, et sera, la prochaine victime. Un brin stéréotypé mais efficace d’autant que nul n’est vraiment sans tâche dans cette histoire.

Quant au Prince, il rentre dans une tradition du tueur psychopathe toujours intéressante avec quelques chapitres de son point de vue et surtout une étude de la psychologie humaine et un pan historique fort bien étudié. Mais il est aussi un vrai méchant à l'image de la couverture du roman, barré et faisant un peu penser à l'univers de la BD.

Concernant l’intrigue elle-même, on s’y laisse prendre et ici nous retrouvons bien une intrigue dans le genre des séries télévisées et des polars traditionnels. L'auteur sait pour autant jouer avec les codes du polar traditionnel pour nous immerger dans une ambiance qui lui est propre et qui saura autant envoûter le lecteur que le mettre mal à l'aise.

Pour ce qui est du style de l'auteur, nous sommes ici face à un style auquel on se laisse prendre avec plaisir et qui manque juste peut-être un peu d'approfondissement des personnages ou des rebondissements pour vraiment donner tous les frissons que l'on peut espérer. Et si la fin m'a semblé rapide elle a tout de même su me surprendre.

En conclusion...


Voici un roman qui a longtemps traîné dans ma pal et que je suis plutôt contente d'avoir enfin pu sortir car il m'a permis de passer un bon moment de lecture comme je les aime. Et même s'il y a quelques maladresses d'intrigues et au niveau des personnages, j'ai pu avec ce roman découvrir un auteur de talent dont on entendra longtemps parler.
Ce roman est le première d'une trilogie et j'espère vivement pouvoir très bientôt vous parler de la suite.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire